Euronext

Le maïs en baisse dans un marché peu mouvementé


AFP le 12/10/2021 à 13:50

Les prix du maïs étaient en baisse et ceux du blé hésitants mardi à la mi-journée sur le marché européen, quelques heures avant la publication du rapport mensuel américain « Wasde » sur les prévisions de stocks et de productions.

En dépit d’une légère baisse sur Euronext, « les cours du maïs restent tendus, conséquence du retard dans les chantiers de récolte en France et en Ukraine », relève le cabinet Agritel. Une tension aussi alimentée par les craintes de pénurie d’engrais dans un contexte de flambée des coûts de l’énergie.

Sur la scène internationale, les échanges étaient modestes, en attendant les prévisions mensuelles américaines, qui ont traditionnellement un effet important sur le marché.

Les opérateurs se préparent au rapport de l’USDA (ministère américain de l’Agriculture), notent les analystes, Inter-Courtage relevant que « le marché se focalise sur les chiffres de rendements du maïs et du soja, et leur impact sur les bilans ».

Après avoir annoncé des réserves de blé atteignant 5 mois et demi de consommation, l’Égypte a lancé un nouvel appel d’offres pour l’achat de blé pour fin novembre, indique Inter-Courtage.

L’estimation de récolte de blé russe a été légèrement revue à la baisse, à 75,5 millions de tonnes par l’analyste Sovecon, qui revoit également à la baisse l’estimation de récolte ukrainienne de maïs à 38,4 millions de tonnes, du fait de rendements moins bons que prévus.

Mardi, peu après 13h15 (11h15 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre était en hausse de 50 centimes d’euro sur l’échéance de décembre, à 269 euros, et de 50 centimes sur l’échéance de mars, à 264,25 euros, pour plus de 21 200 lots échangés.

La tonne de maïs était en baisse de 2,25 euros sur l’échéance de novembre, à 249,25 euros, et d’1,25 euro sur l’échéance de janvier, à 244,25 euros, sur plus de 800 lots échangés.

Pour suivre les évolutions des cours des matières premières agricoles, rendez-vous sur les cotations Agri Mutuel.