Euronext

Le blé se détend un peu


AFP le 16/09/2021 à 16:10

Les prix du blé se rétractaient, jeudi après-midi sur le marché européen, se maintenant à un niveau élevé, sur fond de production française légèrement en deçà des attentes.

La tonne de blé tendre s’échangeait dix euros plus cher que le 10 septembre peu après 15h00 (13h00 GMT). Mercredi, le ministère français de l’Agriculture a révisé à la baisse, à 36,1 millions de tonnes, la production de blé tendre (contre 36,7 millions en août).

Les estimations de récoltes de blé ont également été revues à la baisse au Canada.

Le contexte est aussi celui d’une « demande soutenue sur la scène internationale et de fermeté ininterrompue des cours sur le bassin mer Noire », souligne le cabinet Agritel.

« En Russie, les agriculteurs vont sans doute réduire leur surface semée de blé d’hiver de 500 000 à un million d’hectares, du fait des conditions sèches qui perdurent dans la Volga », rapporte Inter-Courtage.

Vers 15h00 (13h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 0,50 euro sur l’échéance de décembre, à 248 euros et étaient stables sur l’échéance de mars, à 244,50 euros, pour près de 24 500 lots échangés.

La tonne de maïs gagnait 0,50 euro sur l’échéance de novembre, à 219,75 euros, et était stable sur l’échéance de janvier, à 220 euros, pour environ 860 lots échangés.

Pour suivre les évolutions des cours des matières premières agricoles, rendez-vous sur les cotations Agri Mutuel.