Euronext

Le blé européen toujours soutenu par l’appel d’offre de l’Algérie


AFP le 25/11/2019 à 13:55

Les prix du blé évoluaient en légère hausse lundi à la mi-journée, toujours soutenu par l'appel d'offre de l'Algérie.

« L’appel d’offres de l’Algérie, pour environ 500 000 tonnes essentiellement origines France, est interprété positivement, mais les opérateurs affichent de l’incertitude ou du scepticisme sur l’annonce du gouvernement algérien de vouloir réduire ses importations de blé pour cette campagne à 4 millions de tonnes contre 6 millions habituellement », indique le cabinet Agritel dans une note.

Par ailleurs, les conditions climatiques actuelles en France « demeurent au centre des préoccupations des agriculteurs français », avec seulement 74 % des blés d’hiver semés au 18 novembre selon FranceAgriMer. À la même date l’an passé, 97% des blés d’hiver étaient semés.

Vers 12h00 (11h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé gagnait 75 centimes d’euro sur l’échéance de décembre, à 180 euros, et 1 euro sur celle de mars, à 182 euros, pour plus de 6 820 lots échangés. À la même heure, la tonne de maïs reculait de 25 centimes d’euros sur l’échéance de janvier à 164,75 euros, mais gagnait 25 centimes sur celle de mars à 168,25 euros, pour près environ 345 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.