Euronext

Le blé en baisse dans l’attente du parlement britannique et de la Fed


AFP le 28/10/2019 à 15:44

Les cours du blé se repliaient lundi en mi-séance sur le marché à terme européen Euronext, en raison de la hausse de l'euro face au dollar.

L’euro a progressé lundi matin sur le marché des changes à Londres dans l’attente de la décision du Parlement britannique sur les élections en décembre et celle de la Réserve Fédérale Américaine (Fed) sur l’évolution de ses taux d’intérêt mercredi. Pour obtenir des élections législatives au Royaume Uni, qui se tiendraient le 12 décembre, le Premier ministre britannique Boris Johnson aura besoin lundi après-midi de deux tiers des voix à la Chambre des communes, soit 434 votes. En attendant ce vote, les 27 pays de l’UE ont donné lundi leur feu vert pour un troisième report de la date de sortie du Royaume Uni jusqu’au 31 janvier 2020, avec possibilité de quitter l’UE dès le 30 novembre ou le 31 décembre.

La progression de l’euro pénalise les cours du blé, car elle défavorise techniquement les exportations de blé européen libellées dans cette devise. Le marché suit l’achat par l’Arabie saoudite de 605 000 tonnes de blé, annoncé la semaine dernière et pour lequel l’Allemagne espère être choisie, selon Agritel. Les Philippines ont acheté 165 000 tonnes de blé fourrager australien, et le Bangladesh 50 000 tonnes de blé meunier, indique pour sa part le cabinet Intercourtage.

Peu avant 13h00 (12h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé meunier reculait de 1,50 euro sur l’échéance de décembre, à 179,50 euros, ainsi que sur celle de mars, à 182,50 euros, pour plus de 11 100 lots échangés. La tonne de maïs, elle, reculait d’un euro sur l’échéance de novembre à 163,25 euros, ainsi que sur le contrat de janvier à 167,25 euros, pour plus de 1 330 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.