Crise sanitaire

Bruxelles augmente le montant des avances des paiements Pac


TNC le 16/04/2020 à 16:11
La Commission a confirmé l'augmentation des avances Pac pour aider les agriculteurs dans le cadre de la pandémie (©Pixabay)

La Commission a confirmé l'augmentation des avances Pac pour aider les agriculteurs dans le cadre de la pandémie (©Pixabay)

Pour faciliter la gestion de la crise sanitaire par les agriculteurs, la Commission européenne a confirmé le 16 avril l’augmentation des avances sur les paiements directs ainsi que sur les paiements au titre du développement rural.

La Commission européenne a adopté le 16 avril deux mesures destinées à soutenir le secteur agroalimentaire dans le cadre de la crise sanitaire actuelle. Premièrement, comme annoncé par la présidente de la Commission la semaine dernière, les avances sur les paiements directs seront augmentées, de 50 % à 70 %, tout comme les paiements au titre du développement rural, de 75 % à 85 %. Ces avances seront reçues par les agriculteurs à partir de mi-octobre, indique Bruxelles. De plus, « les États membres pourront payer les agriculteurs avant de finaliser tous les contrôles sur place », précise le communiqué de la Commission.

Lire aussi : La Commission va augmenter le montant des avances de paiements Pac

Plus de souplesse

Bruxelles fera également preuve de davantage de souplesse, en cette période particulière : le nombre de contrôle physiques d’admissibilité effectués sur place pour la partie principale du budget de la Pac sera réduit de 5 % à 3 %, de sorte à limiter les contacts physiques entre les agriculteurs et les inspecteurs.

Par ailleurs, la Commission indique qu’elle se montrera plus souple au niveau des contrôles, et les États membres auront la possibilité d’utiliser d’autres sources d’information en lieu et place des visites dans les exploitations. « Cela permettra d’utiliser les ressources de la manière la plus efficace possible, de respecter les règles de confinement, de réduire la charge administrative et d’éviter les retards inutiles dans le traitement des demandes d’aide afin que les versements aux agriculteurs soient effectués le plus rapidement possible », conclut le communiqué de la Commission européenne.  

Lire aussi : Report de la date limite au 15 juin en raison du coronavirus