Bioénergies et énergies renouvelables

L’agriculture face aux défis de la transition énergétique


Hello Watt le 14/10/2020 à 18:00
(©Pixabay)

(©Pixabay)

L’agriculture est directement liée au secteur énergétique. Pas plus tard qu’en juillet 2020, le député Jean-Luc Fugit et le sénateur Roland Courteau déposaient un rapport sur “L’agriculture face aux défis de la production énergétique”. Ce rapport témoigne de l’implication des exploitations agricoles pour une conduite plus soucieuse de l’environnement. Car oui, l’activité agricole joue un rôle majeur dans la production des énergies renouvelables en France.

L’agriculture : un secteur producteur d’énergie propre

Depuis peu, l’agriculture est un acteur majeur de la transition énergétique. Elle permet de mobiliser des terres et des matières premières nécessaires à la production d’électricité, de gaz, ou de carburants.

Plus de 50 000 exploitations agricoles sont concernées par la production d’énergie et développent des solutions pour créer elles-mêmes de l’électricité issue de ressources 100% renouvelables. A elle seule, l’agriculture assure déjà 20% de la production d’énergie propre en France. Et ce n’est qu’un début. Afin d’atteindre l’objectif de la neutralité carbone en 2050, une multiplication par 3 de la production d’énergies renouvelables est souhaitée.

La production d’énergie dans le secteur agricole : comment ça marche ?

Si les émissions de gaz à effet de serre générées par le secteur inquiètent, les agriculteurs ont trouvé le moyen de pallier à ce problème environnemental. Mais comment ces exploitations agricoles sont devenues en parallèle des lieux de production d’énergies renouvelables ? Grâce à :

  • L’énergie provenant de la biomasse : vise à transformer les matières organiques d’origine végétales, animales ou bactériennes en électricité et en chaleur. Elle constitue un potentiel considérable pour la production de chaleur, d’électricité mais aussi de carburant. La matière organique la plus connue et utilisée dans le secteur agricole est le bois.
  • L’énergie solaire : on estime qu’au moins 13% de l’énergie solaire est produite dans le secteur agricole. De fait, d’importantes exploitations utilisent des panneaux solaires et photovoltaïques pour produire de l’électricité et du chauffage. Généralement, on parle d’agrivoltaïsme.
  • L’énergie éolienne : les exploitations agricoles accueillent aussi beaucoup d’éoliennes, permettant de produire de l’électricité pour les habitations locales.

De nombreux fournisseurs d’énergie verte proposent des offres issues du renouvelables.

L’avenir des bioénergies dans l’agriculture

Les bioénergies proviennent de la biomasse tandis que les énergies solaires et éoliennes entrent dans la catégorie des énergies renouvelables. La biomasse est notamment utilisée pour la production de biométhane et permet de créer de l’électricité grâce à la méthanisation.

L’injection du biométhane dans le mix énergétique est pris en compte dans la définition du prix de l’électricité et est une véritable composante du tarif 2021 à venir. Le secteur agricole est donc un levier important dans la production d’énergie renouvelable, d’autant plus que cette ressource est excédentaire par rapport aux projections de développement de la filière, et sans concurrence sur les terres agricoles. 

Si la production d’énergie grâce au solaire et à l’éolien impose certaines contraintes environnementales, économiques et peuvent engendrer des conflits d’usages de terres, les bioénergies dépendent directement de la production agricole. Selon l’ADEME, les bioénergies pourraient couvrir 100% de la consommation d’énergie agricole d’ici 2050.  Comment ? Il suffirait que l’ensemble des exploitations agricoles se mobilise dans la production de biocarburant, et pas seulement 50000 comme aujourd’hui. Contrairement aux énergies renouvelables solaires ou éoliennes, les biocarburants peuvent être produits beaucoup plus simplement.

Zoom sur l’agrivoltaïsme, la solution pour associer agriculture et production d’énergie

Cette solution environnementale permet de concilier l’activité agricole à celle de la production d’énergies renouvelables. Qu’il s’agisse de serres, de hangars, d’entrepôts agricoles ou simplement de champs, des panneaux solaires sont installés en hauteur, au-dessus des infrastructures ou des terres agricoles. L’objectif est d’optimiser les espaces et de réduire au maximum le risque de conflit d’usage entre des terres agricoles et des parcs photovoltaïques.

Autre avantage, ces panneaux solaires permettent de protéger les cultures de la météo et de potentiels risques climatiques. Ils sont notamment utiles lors des périodes de canicule ou contre la grêle. Une raison de plus pour les agriculteurs de passer à l’énergie solaire : l’agrivoltaïsme.