Conjoncture laitière

Les prix du beurre et de la poudre flambent


TNC le 06/01/2022 à 15:18
fiches_prix-beurre-poudre

En 4 mois, les prix de la poudre de lait et du beurre ont respectivement augmenté de 800 et 1200 €/t. (©Cniel)

Les cours du beurre et de la poudre atteignent des records. Pour autant, la conjoncture laitière de janvier annonce une certaine compression des marges du côté des industriels et des éleveurs, et ce à cause de la flambée des charges dans le même temps.

En 4 mois, les cours de la poudre de lait écrémée et du beurre ont pris 30 % pour atteindre des prix records. Pour autant, les prix des produits laitiers en magasins ont relativement peu évolué pour l’instant.

En 4 mois, les prix de la poudre de lait et du beurre ont respectivement augmenté de 800 et 1200 €/t. (©Cniel)

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, affirme que « l’augmentation du prix des matières premières expose les différents opérateurs de la filière (en particulier les industriels et les éleveurs) à un risque fort de compression des marges liée à une augmentation des charges non forcément couvertes par l’accroissement de la valeur des produits vendus. »

Dans le même temps, les chargent continuent de grimper en élevage : l’indice Ipampa [indice de prix d’achat des moyens de production agricole, NDLR] a augmenté de 11 % en 1 an.

Les charges continuent d’augmenter en élevage, surtout du côté des énergies et lubrifiants, et les aliments achetés. (©Cniel)

Une collecte laitière peu dynamique

Face à ces cours, la production s’avère peu dynamique dans les principaux bassins exportateurs : elle démarre doucement en Nouvelle-Zélande, se stabilise aux États-Unis depuis juillet, et elle est stable en Europe depuis le mois d’avril.

« Ce manque de dynamique se retrouve aussi en France, explique l’expert. La collecte a baissé de 1 % sur les 10 premiers mois de l’année 2021. Ce recul s’avère davantage marqué sur les mois de novembre et décembre avec une baisse de l’ordre 2,5 % selon les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer. »

Le prix du lait conventionnel était en octobre 2021 de 27 €/1000 l plus haut qu’en octobre 2020. (©Cniel)