Séchage en grange

Le panneau solaire qui produit plus de chaleur que d’électricité


Alimentation et fourrages le 27/10/2017 à 11:25

La société française Base a développé Congen'air : un panneau solaire hybride qui produit trois fois plus de chaleur que d'électricité. Placés sur le toit du bâtiment, les panneaux permettent de sécher un fourrage en vrac dans des cellules de séchage.

Produire de l’électricité et de la chaleur : c’est le travail du panneau solaire Congen’air, développé par la société française Base. Dans la Vienne, la SCEA des feuillages qui élève 250 chèvres s’est tournée vers le séchage du fourrage en grange par souci de qualité du foin (poussiéreux et moisis en raison d’un séchage extérieur imparfait). Ce sont alors 140 panneaux thermovoltaïques qui ont recouvert le bâtiment de séchage, produisant au total 35 kWc électriques et 104 kW thermiques. L’exploitation sèche alors 356 tonnes de luzerne chaque année.

Pour ce faire, l’air extérieur est aspiré au faîtage du bâtiment, se réchauffe sous les panneaux Congen’air et est insufflé sous le fourrage. La centrale est pilotée par un système de régulation intelligente qui pilote les ventilateurs en fonction de la météo et de la matière à sécher. « Ceci permet un grand confort d’utilisation pour l’exploitant qui passe moins de temps aux champs et qui n’a pas besoin d’intervenir pour piloter le séchage », affirme l’entreprise Base.