Santé animale

Introduire des virus pour lutter contre les bactéries pathogènes


TNC le 12/08/2021 à 09:05
Grâce au kit de Vetophage, les éleveurs pourront bientôt diagnostiquer les bactéries responsables des mammites dans leur élevage afin de mieux cibler le traitement. (©CC)

Grâce au kit de Vetophage, les éleveurs pourront bientôt diagnostiquer les bactéries responsables des mammites dans leur élevage afin de mieux cibler le traitement. (©CC)

Parce que de plus en plus de bactéries se révèlent résistantes aux antibiotiques, la start-up Vetophage innove dans la détection et le traitement des infections en élevage grâce aux virus bactériophage.

Traitement large car pathogènes non identifiés, antibiotiques non appropriés… en élevage, difficile de cibler précisément les traitements. C’est dans ce contexte que se positionne la start-up française Vetophage grâce à ses virus bactériophages qui ont la capacité de lutter contre les bactéries de manière très spécifique afin de les détruire. En d’autres termes, il s’agit de lutter « naturellement » (sans utiliser d’antibiotiques) contre les pathogènes.

En élevage laitier par exemple, elle proposera dès 2022 un kit de détection rapide de la mammite. Via l’introduction des phages dans le lait d’une vache douteuse, l’éleveur sera alors en mesure de détecter en quelques minutes seulement les bactéries pathogènes responsables pour mieux cibler le traitement.

Plus loin encore, Vetophage développe actuellement des cocktails de phages capables de lutter contre des bactéries régulièrement rencontrées en élevage : Staphylococcus aureus, Escherichia coli et Vibrio paraheamolyticus. Son ambition : conquérir le marché mondial pour compléter le réseau vétérinaire et poursuivre la lutte contre l’antibiorésistance.