Maïs fourrage

Claas teste le shredlage pour l’engraissement des taurillons


TNC le 04/06/2021 à 10:13
Le shredlage permet de mieux éclater les grains tout en gardant des brins longs. (©Claas)

Le shredlage permet de mieux éclater les grains tout en gardant des brins longs. (©Claas)

Si le shredlage semble avoir peu d’effet sur la croissance des animaux, il améliore la digestibilité du fourrage et permet de supprimer la paille fourragère des rations.

Le shredlage est une technique de récolte de fourrage qui permet d’allier éclatement complet des grains et présence de particules grossières. Cette association est sensée améliorer la structure du fourrage ainsi que sa digestibilité. Une étude pour identifier les avantages du shredlage sur la croissance et l’alimentation des taurillons commanditée par Claas, a été réalisée par l’université d’Osnabtüch en Allemagne. L’essai, mené sur 243 jours, comportait un groupe témoin, nourri avec de l’ensilage brin court et de la paille, et un second groupe disposant d’une ration d’ensilage shredlage sans paille.

Le Shredlage favorise la digestibilité des fibres

Le shredlage améliore la digestibilité du fourrage, comme en témoigne la moindre présence de particules dans les bouses, ou l’amélioration du pH ruminal. Cette nouvelle technique d’ensilage a également permis de supprimer l’apport de paille fourragère dans les rations, et de limiter les concentrés.

Les répercutions sur la croissance des animaux sont moins évidentes. Si le poids vif des taurillons nourris au shredlage est inférieur à celui des taurillons nourris à l’ensilage brin court, leur poids carcasse est meilleur sans toutefois présenter de différences significatives. Le shredlage semble en revanche améliorer le classement des carcasses, que ce soit en termes de conformation ou de tissus gras.