Lu sur le web

Après les chevaux, un cas de mutilations sur des bovins près de Rennes


TNC le 09/09/2020 à 15:21

Après les attaques de chevaux, un cas de mutilations sur des vaches près de Rennes. « Il n'y a pas de doute, il s'agit d'un acte criminel », selon l'éleveur de Blondes d'Aquitaine touché et dont les propos ont été recueillis par nos confrères de France Bleu.

« Premiers cas de mutilations sur des vaches près de Rennes », voilà ce que titrait hier soir France Bleu Ille-et-Vilaine. En effet, deux génisses de race Blonde d’Aquitaine ont été retrouvées mutilées samedi 5 septembre dans une exploitation d’Ille-et-Vilaine.

D’après nos confrères de France Bleu, les animaux auraient été découverts dans leur champ avec des lacérations à la patte pour l’un et au cou pour l’autre. Pour l’éleveur, comme pour la gendarmerie en charge de l’enquête, « l’intervention d’un tiers ne fait pas de doute ».

L’éleveur s’étonne qu’on ait réussi à s’approcher de ces jeunes bêtes, âgées de 2,5 ans, aussi facilement, surtout de nuit. Il confiait au média : « On attend les résultats pour savoir si elles ont été endormies à l’aide de sédatifs. »

Une information qui fait naturellement penser aux récentes attaques portées sur les chevaux.