État des nappes phréatiques

Une situation satisfaisante en octobre, la recharge a commencé dans le sud


TNC le 17/11/2021 à 09:01
État des nappes phréatiques au 1er novembre 2021.(©BRGM)

État des nappes phréatiques au 1er novembre 2021.(©BRGM)

« La situation des nappes phréatiques au mois d'octobre est satisfaisante, avec des niveaux proches des moyennes mensuelles », indique le BRGM dans son point mensuel.

Dans son état des nappes phréatiques au 1er novembre 2021, le Bureau de Recherches géologiques et minières (BRGM) indique que la situation est satisfaisante pour un mois d’octobre. Par rapport à septembre, elle s’est améliorée notamment sur les nappes du pourtour méditerranéen grâce aux pluies tombées ces dernières semaines.

« Sur une large partie sud du territoire, les précipitations et la mise en dormance de la végétation permettent de ralentir la vidange et d’initier une recharge des nappes. Sur celles du nord et de l’est de la France, la période de recharge n’a pas commencé et les basses eaux n’ont pas été atteintes », précise le BRGM.

Quelques nappes ont des niveaux sous les moyennes de tous les mois d’octobre et sont donc à surveiller attentivement, note le BRGM :

  • La nappe des cailloutis pliocènes de Bourgogne-Franche-Comté et la nappe de la molasse miocène du Bas-Dauphiné enregistrent des niveaux modérément bas. La situation peut être plus tendue localement, avec des niveaux bas, sur le secteur de Dijon sud et sur les collines drômoises et iséroises ;
  • Les niveaux des nappes alluviales du littoral languedocien et l’aquifère multicouche du Roussillon sont modérément bas, en contexte de faibles précipitations au mois d’octobre ;
  • Les niveaux des nappes alluviales de Corse restent modérément bas.

Pour ce qui est des semaines à venir, « les tendances dépendront exclusivement des pluies infiltrées, et donc des cumuls pluviométriques, et de l’inertie de la nappe », conclut le BRGM.

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur la météo Agri Mutuel.