Semis précoce des couverts végétaux

Quelle stratégie choisir ?


Cogedis le 14/09/2020 à 16:46
(©Nadège PETIT @agri_zoom)

(©Nadège PETIT @agri_zoom)

Ils ont un effet positif sur le démarrage des plantes, structurent les sols et protègent de l’érosion. Les couverts végétaux peuvent être une stratégie payante. Éclairage.

Pas de recette type mais de nombreux avantages

Les périodes de semis varient selon les facteurs environnants :

  • les conditions climatiques,
  • les types de sol,
  • le stade de la culture en place.

La méthode d’implantation dépend quant à elle :

  • de la période,
  • des conditions de semis,
  • des espèces que l’on sème.

Le plus possible, il faut tâcher d’adopter une stratégie évolutive, qui soit en mesure de s’adapter avec souplesse à la pluviométrie et aux conditions climatiques.

Quelles sont les différentes techniques de semis ?

On recense quatre grandes techniques de semis :

  • le semis en même temps qu’une culture,
  • le sursemis dans une culture installée,
  • le semis sous mulch lors de la récolte ou bien juste avant,
  • le semis après récolte, sur sol travaillé (ou non). Il s’agit de la technique la plus répandue.

Attention : le législateur impose une période obligatoire de 8 semaines pendant laquelle le couvert doit être présent pour les cultures à couverture végétale ou dérobées. D’un département à l’autre, les dates varient. Elles sont précisées dans le décret paru au Journal officiel du 5 mai 2020.

Cogedis, l’Expertise Comptable