Moisson 2019

Les prévisions de surfaces en blé tendre par département


TNC le 28/06/2019 à 09:56
L'augmentation de la sole de blé tendre est surtout prononcée dans les régions Lorraine, Bourgogne et Centre. (©TNC)

L'augmentation de la sole de blé tendre est surtout prononcée dans les régions Lorraine, Bourgogne et Centre. (©TNC)

Agreste, service statistique du ministère de l'agriculture, a publié ses prévisions de surfaces en blé tendre pour la campagne 2019. Basées sur des données du 1er juin 2019, les surfaces sont annoncées en hausse de 2,9 % par rapport à l'année dernière.

Agreste, le service statistique du ministère de l’agriculture, a publié le 11 juin 2019, ses prévisions de surfaces en orge d’hiver pour la récolte 2019. Ces chiffres sont basés sur des données du 1er juin 2019.

« La sole de blé tendre atteindrait 5 millions d’hectares en 2019 », selon Agreste. Soit une hausse de 2,9 % par rapport à l’an dernier et au niveau de la moyenne quinquennale 2014-2018. L’augmentation de ces surfaces est surtout marquée en Lorraine (+ 7,4 %), en Bourgogne (+ 6,4 %) et dans le Centre (+ 5,8 %).

En ce qui concerne le rendement, les premières estimations seront données plutôt vers la mi-juillet. La vague de chaleur actuelle pourrait avoir des conséquences très variables sur les cultures, selon les régions et le stade de développement des grains. Jean-Charles Deswarte, ingénieur spécialisé en écophysiologie des céréales chez Arvalis, estime que « de grosses disparités sont à prévoir entre les exploitations dans le nord ou dans le sud de la France ». Les épis sont, par exemple, beaucoup plus vulnérables dans les Hauts-de-France que dans les régions du Berry et de la Beauce, où le remplissage des grains de blé est quasi terminé d’après une note d’Inter-Courtage.