Pommes de terre de conservation

Les exportations au plus bas depuis cinq ans en décembre


TNC le 17/02/2021 à 16:40
Les exportations de pommes de terre ont poursuivi leur baisse en décembre 2020. (©Pixabay)

Les exportations de pommes de terre ont poursuivi leur baisse en décembre 2020. (©Pixabay)

Les exportations françaises de pommes de terre de conservation ont atteint en décembre 2020 leur niveau le plus bas, en valeur, de ces cinq dernières années. Sur les cinq premiers mois de la campagne 2020-2021, les exportations sont en recul de - 2,23 %.

Avec 196 414 tonnes, soit – 4 % en volume, les exportations françaises de pommes de terre ont poursuivi leur baisse en décembre 2020. Avec un chiffre d’affaires de 43 M€, elles reculent de 22 % en valeur par rapport à décembre 2019 et atteignent leur plus bas niveau depuis cinq ans, indique le CNIPT.

Espagne, Italie, Belgique et Portugal tirent les exportations françaises

L’Espagne reste le premier client de la France avec 72 521 tonnes en décembre, soit + 14 % sur un an, mais les prix d’achat sont en baisse de 29 % à 213 € la tonne, en moyenne. Les achats italiens sont en retrait de – 21 % avec 25 713 tonnes. La chute est importante aussi vers l’Europe de l’Est (Bulgarie, Hongrie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Russie, Slovaquie, Slovénie, Serbie, Croatie) avec – 55 % à 11 031 tonnes, contre 24 586 t un an plus tôt. Dans le détail, la baisse est de 82 % pour la Roumanie, 53 % pour la République tchèque, 37% pour la Slovaquie, 21 % pour la Hongrie, 52 % pour la Slovénie et baisse de 88 % pour la Pologne. Les exportations vers les Pays-Bas subissent également un net repli à 3 429 t (- 49 %), tout comme les achats britanniques (698 tonnes, soit – 67 %).

La Belgique et le Portugal ont, de leur côté, augmenté leurs achats : avec 47 780 t, les exportations vers la Belgique progressent ainsi de + 16 %, et le Portugal a acheté 16 303 t, soit 21 % de plus sur un an. Enfin, « dans les pays du grand export, les exportations françaises augmentent de 47 % vers les États de la péninsule Arabique, avec 2 415 tonnes. Dans cette région, l’Arabie Saoudite a été le principal acheteur, avec 1879 tonnes de pommes de terre françaises (majoritairement à destination de la transformation), soit des volumes en hausse de 76 % en décembre », précise le CNIPT.

Exportations françaises (en tonnes) en cumul – période août 2020 à décembre 2020 (©CNIPT)

Sur les cinq premiers mois de la campagne 2020-2021, les exportations françaises atteignent en cumul 683 000 tonnes, soit 2,25 % de moins que lors de la campagne précédente. Les importations françaises sont quant à elles en net recul à 110 000 tonnes, soit – 31 %.