De la vigne au vin

Les événements à venir


AFP le 03/09/2021 à 11:42

Excès d'humidité et grêle dans le Jura, début des vendanges et reprise de la demande de Champagne, nouvelle marque de Chablis... Retrouvez l'actualité de la filière viti-vinicole.

Cauchemar dans le vignoble jurassien

Dans le Jura, les calamités climatiques s’enchaînent et la récolte 2021 s’annonce particulièrement mauvaise. « Après la vague de gel de début avril qui a fait environ 70 % de dégâts, le printemps pluvieux a apporté avec lui une forte contamination de mildiou sur l’ensemble du vignoble. De gros dégâts sur le feuillage et surtout sur les grappes sont constatés. En fin de saison, l’oïdium (autre maladie cryptogamique) a également contaminé certains secteurs. Et nous constatons depuis quelques semaines le développement de foyers de botrytis au sein des grappes restantes », énumère Rachel Outhier, de la Société de viticulture du Jura.

Certains secteurs ont en outre été touchés par la grêle, comme à Mesnay, Vauxelles et Bréry : avec le mildiou par-dessus, la récolte y sera « très faible, voire nulle ». Les vendanges sont annoncées autour du 20 septembre, un mois plus tard que l’an dernier, qui avait été une année particulièrement précoce.

En Champagne, des vendanges sur fond de reprise de la demande

En Champagne, « les premiers coups de sécateurs devraient débuter, ici ou là, vers le 6 septembre. Mais le gros des vendanges commencera entre le 15 et le 16 septembre pour se terminer autour du 20 septembre », indique à l’AFP le président du Syndicat général des Vignerons Maxime Toubart. Si cette vendange est marquée par l’empreinte du mildiou, avec « 25 % du vignoble champenois (33 000 hectares) touché, particulièrement sur la vallée de la Marne », le rendement a été fixé à 10 000 kg de raisins à l’hectare, contre 8 000 kg à l’hectare en 2020, dans un contexte de crise sanitaire et de baisse des ventes.

« Cette année, on va vendre autour de 300 millions de bouteilles. On est revenu sur une année normale plus vite que ce qu’on craignait en 2020 », explique M. Toubart. À l’exception toutefois du marché français qui, lui, ne repart pas.

Tastevinage : la 108e édition parrainée par Bernard Burtschy

La 108e édition du Tastevinage, organisée par la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, aura lieu le vendredi 10 septembre au Château du Clos de Vougeot (Côte-d’Or), sous le parrainage de Bernard Burtschy.

Créateur du site internet l’Avis du Vin, premier site français du vin en termes de trafic, Bernard Burtschy a été dès le début des années 1980 dégustateur principal de la Revue du Vin de France puis de Gault&Millau dont il a rédigé nombre de millésimes des guides éponymes. De 2007 à 2018, il est le dégustateur et chroniqueur vin du quotidien Le Figaro et du Figaro Magazine.

« Grand Calcaire », nouvelle marque de Chablis

Les cousins Laurent Delaunay, producteur et négociant à Nuits-Saint-Georges, et Dominique Gruhier, vigneron dans le chablisien, ont lancé « Grand Calcaire », une nouvelle marque qui entend souligner « l’identité propre » du Chablis, à savoir sa minéralité et son identité de vin septentrional, ont-ils expliqué à l’AFP.

« Le Chablis, une des appellations françaises les plus connues à l’étranger, est identifié comme un vin minéral, frais et avec beaucoup de tension. Or il existe peu de marques identifiées comme cela : Grand Calcaire veut, lui, représenter ce qu’est Chablis », assure Laurent Delaunay. 10 000 Chablis et 3 000 Chablis Premier Cru viennent d’être mises sur le marché. Un Grand Cru suivra l’an prochain.

Elevés en grande partie en cuve inox, mais aussi légèrement sous fûts des Vosges, qui n’écrasent pas la minéralité, ces vins sont issus d’une sélection parcellaire voulant répondre aux goûts pour les vins des « cool climate ».

Vin et philosophie

Pour clore trois jours de conférences sur le thème du langage, le festival Philosophia, qui se déroule du 3 au 5 septembre à Saint-Emilion, Libourne et Pomerol, propose un « concert dégustation » où musique et vins seront « habilement mis en lien et en mots ». Au programme de l’ensemble La Chapelle Harmonique, dirigé par Valentin Tournet, des extraits d’opéra de Charpentier, Rameau ou Händel.

Une dégustation sera organisée pendant le concert « avec une sélection de crus en rapport avec le répertoire musical proposé ». « Quel enchantement de constater, à la faveur d’une réplique, d’un récitatif, d’une aubade, d’un chant, la louange d’un vin ! », assurent les organisateurs.

Route et vendanges

Autorités locales, groupements professionnels et assureurs lancent, sous l’égide de la MSA Gironde, une campagne de prévention routière jusqu’à la fin des vendanges « afin de sensibiliser les professionnels de la viticulture et les usagers de la route ».

« Même si les accidents de la route impliquant les tracteurs ne représentent qu’une faible proportion de l’accidentologie routière, leurs conséquences sont souvent plus dramatiques », écrit un communiqué.

La campagne, via entre autres des banderoles déployées dans les zones de vendanges, rappelle aux deux parties la conduite à tenir (adapter la vitesse, se garer dès que possible, rester … patients).