Naissance de Lidea

Euralis Semences et Caussade Semences Group finalisent leur rapprochement


TNC le 02/09/2020 à 12:19

Effectif depuis le 1er septembre 2020, le rapprochement d'Euralis Semences et de Caussade Semences Group vient d'être concrétisé par la naissance de Lidea. Déjà dans le top 10 des semenciers mondiaux en grandes cultures, cette nouvelle entité entend « accéder à des positions de leader sur certaines espèces en Europe élargie ».

Initié en juillet 2019, le rapprochement d’Euralis Semences et de Caussade Semences Group est né de la volonté des deux entités « de capitaliser sur leurs complémentarités en termes d’espèces, de recherche, d’outils industriels ou encore de marchés », expliquent-elles dans un communiqué commun. Parmi les avantages mis en avant :  « atteindre une taille critique, alors que les fusions se sont multipliées ces dernières années », « poursuivre les investissements industriels, en recherche et développement nécessaires au développement des activités et donc renforcer significativement les positions des marques en présence sur les marchés européens ».

La nouvelle entité, nommée Lidea, devrait « ainsi accéder à des positions de leaders grâce à sa complémentarité, son offre multi-espèces et son réseau de producteurs et d’outils industriels en France et en Europe ». Sa mission est de créer et proposer, en proximité avec son écosystème, des solutions personnalisées et durables de semences qui créent de la valeur ajoutée tout au long de l’année. Il s’agit donc de participer à l’évolution des pratiques agricoles et d’accompagner les agriculteurs dans ces mutations, en veillant à préserver la rentabilité de leurs exploitations ».  

Côté gouvernance, « Pierre Pages a été nommé président du conseil d’administration de la nouvelle entité. Il est par ailleurs vice-président d’Euralis et producteur de semences, de maïs et de céréales à Viella dans le Gers. Pierre Flye Sainte-Marie a, quant à lui, été nommé directeur général de Lidea. Directeur général de Caussade Semences Group depuis mars 2019, il est fort d’une expérience internationale de 30 ans dans l’agrofourniture : il était précédemment vice-président de Corteva Europe Afrique, après avoir assuré la fonction de Responsable Dow Agrosciences Europe, Moyen-Orient, Afrique et Asie Pacifique ». Ils s’expriment tous les deux sur la nouvelle entité :

« Avec une meilleure couverture géographique, une taille critique et la possibilité de s’appuyer sur des partenariats solides, Lidea ambitionne de se hisser parmi les acteurs clés sur le marché international où il opère, déclare Pierre Flye Sainte-Marie, directeur général de Lidea. Les challenges à relever sont nombreux et passionnants ; ils créent une dynamique positive et sont sources de motivation pour les équipes en place ». Pour Pierre Pages, président du conseil d’administration de Lidea, « nous sommes confiants pour l’avenir de la nouvelle entité. En effet, les facteurs clés de succès sont là : la proximité, la capacité des équipes à collaborer efficacement, leur créativité et, plus globalement, l’excellence opérationnelle ».

La nouvelle entité en résumé  :
→ Plus de 2 000 collaborateurs
→ 350 millions d’euros de CA
→ 8 sites de production en France, Roumanie, Ukraine, Espagne, et prochainement en Russie
→ 17 stations de recherche dans toute l’Europe
→ Plus de 30 millions d’euros consacrés chaque année aux investissements industriels et R&D
→ 45 000 hectares de productions répartis dans 5 pays
→ Actifs sur les différentes espèces : maïs, tournesol, colza, céréales à paille, fourragères, soja, sorgho, légumes secs.

À lire aussi : Semences : la coopérative agricole Euralis lève 20 millions d’euros