Retour

Orge


Marché physique

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

 

Orge de mouture - Rouen Départ

23/09/2022 314 €/t

22/09/2022 312 €/t

2 €/t

Orge de brasserie - Moselle Rendu

23/09/2022 360 €/t

22/09/2022 360 €/t

0 €/t

Place - Qualité

Orge de mouture - Rouen Départ

Orge de brasserie - Moselle Rendu

Dernier cours

23/09/2022 314 €/t

23/09/2022 360 €/t

Cours précédent

22/09/2022 312 €/t

22/09/2022 360 €/t

Variation

2 €/t

0 €/t

Analyse orge - Hebdo

Exports réduits et retrait des prix

La pression des cours du blé et une activité portuaire au plus bas tirent les prix à la baisse.

Les prix de l’orge ont subi une lourde pression cette semaine, mis à mal par la nette contraction des cours du blé en France et à l’international. Le marché fait en effet face à une compétition russe accrue et forte d’une récolte de blé record. L’annonce d’un référendum portant sur l’annexion d’une partie des territoires Est de l’Ukraine à la Russie a toutefois vivement ravivé les tensions dans la région.

L’orge continue par ailleurs de profiter d’une excellente compétitivité dans les rations animales. Un petit regain des affaires sur le marché intérieur est ainsi constaté depuis le début du mois. L’activité portuaire demeure en revanche au point mort. FranceAgriMer ne chiffre d’ailleurs qu’à 2,6 Mt le potentiel d’exports nationaux vers les pays tiers, un volume en retrait de 800 kt par rapport à l’an dernier et au plus bas depuis la campagne 18/19 !

Vos cours & marchés favoris