Retour

Orge


Marché physique

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

 

Orge de mouture - Rouen Départ

24/06/2022 322 €/t

23/06/2022 330 €/t

-8 €/t

Orge de brasserie - Moselle Rendu

24/06/2022 450 €/t

23/06/2022 455 €/t

-5 €/t

Place - Qualité

Orge de mouture - Rouen Départ

Orge de brasserie - Moselle Rendu

Dernier cours

24/06/2022 322 €/t

24/06/2022 450 €/t

Cours précédent

23/06/2022 330 €/t

23/06/2022 455 €/t

Variation

-8 €/t

-5 €/t

Analyse orge - Hebdo

Marché instable

Les prix de l'orge cherchent une direction dans l'attente des nouvelles moissons, dont les résultats restent très indécis.

Les cours de l’orge ont à nouveau subi la forte volatilité du complexe céréalier cette semaine. Le marché demeure en effet très retreint face à des prix encore jugés très élevés et à l’arrivée des nouvelles moissons aux résultats très indécis.

Les travaux ont certes débuté rapidement mais les premiers retours de rendement demeurent très hétérogènes, tant en matière de rendements que de qualité. FranceAgriMer a par ailleurs de nouveau réduit d’un point ses notations de « bon à très bon », à 63 %, contre 76 % l’an dernier à la même période. Les notations des variétés de printemps ont quant à elles certes été remontées d’un point (54 %) mais demeurent en très net retrait par rapport à 2021 (86 %).

À noter en revanche, le DRV a augmenté de 100 kt son estimation de production allemande d’orge cette année en raison de surfaces de printemps bien plus élevées qu’initialement anticipé. La moisson du pays est désormais attendue à 10,5 Mt, contre 10,4 Mt l’an dernier.

Vos cours & marchés favoris