Retour

Cotations : Orge


Marché physique - Cours du 23/07/2019

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

Moselle - brassicole – Moselle FOB

23/07/2019 180 €/t

22/07/2019 180 €/t

0 €/t

chargement en cours

Analyse Orge - hebdo

Dégradation des cultures

L'Espagne et l'Allemagne attendent des récoltes en repli, tandis que les variétés de printemps en France ont souffert d'un excès de chaleur fin juin. Les disponibilités mondiales restent toutefois élevées.

Les prix de l’orge ont finalement rebondi cette semaine malgré le manque de changement sur les cotations du blé. La décote du rendu Rouen par rapport au blé Euronext s’est ainsi amélioré de 5 €/t à -16,5 €/t. FranceAgriMer a notamment dégradé de quatre points ses notations « bonnes à excellentes » des orges de printemps. Elles se limitent désormais à 72 %, soit trois points de moins que l’an dernier.

Dans le même temps, le dernier rapport USDA diminué de 600 kt son estimation de production mer Noire cette année. A 26,4 Mt, les récoltes russes et ukrainiennes restent toutefois en progression de 2,2 Mt par rapport à 2018. Stratégies Grains a de son côté annoncé une production européenne à 59,3 Mt, bien au-dessus des 55,7 Mt moissonnées l’an dernier.

Contrairement à la France, l’Espagne et l’Allemagne attendent en revanche une réduction de leur récolte cette année, qui pourrait ouvrir des opportunités d’exports aux volumes français.

Vos cotations les plus visitées


Vous n'avez actuellement consulté aucune cotation.

Pour qu'une cotation soit comptabilisée comme consultée, ouvrez le graphique de cette dernière grâce au pictogramme réservé à cet effet :

Vous trouverez l'ensemble des cotations dans la rubrique "Tous les cours & marchés" ci-dessous.