Retour

Orge


Marché physique - Cours du 05/03/2021

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

 

Moselle - brassicole – Moselle FOB

05/03/2021 220 €/t

04/03/2021 220 €/t

0 €/t

Place - Qualité

Moselle - brassicole – Moselle FOB

Dernier cours

Cours précédent

04/03/2021 220 €/t

Variation

0 €/t

Graphique

Analyse orge - Hebdo

Activité portuaire réduite

Un ralentissement des affaires sur le portuaire pèse sur les prix, malgré un regain de compétitivité sur le marché intérieur.

Les prix de l’orge ont finalement perdu un peu de terrain cette semaine malgré un complexe céréalier très fermes sur Euronext. La demande sur le portuaire s’est en effet fortement réduite au cours des dernières semaines, tant sur l’ancienne que sur la prochaine récolte. Les chargements restent certes dynamiques sur Rouen et La Pallice, mais les nouvelles affaires sont désormais rares.

La décote du rendu Rouen a ainsi chuté à son plus bas niveau depuis près de 10 mois (près de -40 €/t !). Sur le marché communautaire en revanche, l’orge retrouve l’intérêt des fabricants d’aliment du bétail d’Espagne et du Nord de l’UE face au maïs qui a perdu toute compétitivité dans les rations. En Bretagne en revanche, les stocks de maïs restent suffisants pour combler les besoins.

Concernant la prochaine récolte, FranceAgriMer a confirmé dans son dernier Crop Progress la bonne santé des cultures en place. Le taux d’orge d’hiver « bon à excellent » s’élève en effet à 83 %, contre 66 % l’an dernier et 82 % en moyenne cinq ans.

Vos cours & marchés favoris