Retour

Orge


Marché physique - Cours du 25/06/2021

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

 

Moselle - brassicole – Moselle FOB

25/06/2021 213 €/t

24/06/2021 215 €/t

-2 €/t

Place - Qualité

Moselle - brassicole – Moselle FOB

Dernier cours

Cours précédent

24/06/2021 215 €/t

Variation

-2 €/t

Graphique

Analyse orge - Hebdo

Perte de compétitivité

Une demande en retrait, le regain de compétitivité du blé, et une offre 2021 prometteuse pèsent sur les cours.

Les prix de l’orge ont glissé en territoire négatif cette semaine sous la pression du retrait du marché des céréales. Les affaires se sont en outre taries depuis le début du mois, tant sur le marché intérieur qu’à l’international. Une petite demande des fabricants d’aliment du bétail espagnols est certes rapportée, mais sur le marché intérieur comme vers le Nord de l’UE, l’orge a perdu en compétitivité face au blé.

Les chargements dans les ports français sont également limités dans l’attente des nouvelles moissons. Les conditions de culture restent par ailleurs très encourageantes et laissent pour le moment présager une offre correcte en 2021. FranceAgriMer maintient en effet à 76 % le taux de « bon à très bon », soit le ratio le plus élevé depuis la campagne 2015. À titre de comparaison, la moyenne cinq ans se situe à 66,2 %. Les notations de printemps s’élèvent quant à elles à 86 %, contre 54 % l’an dernier et 72 % en moyenne.

Le climat des prochaines semaines sera toutefois à surveiller. Les premières coupes sont certes encourageantes, mais les précipitations pourraient venir gêner les travaux et dégrader les qualités si elles venaient à perdurer.

Vos cours & marchés favoris