Retour

Cotations : Maïs


Marché physique - Cours du 17/01/2019

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

Bordeaux - Standard

17/01/2019 174 €/t

16/01/2019 174 €/t

0 €/t

chargement en cours

Marché à terme 15 min différé

Échéance

Cours de clôture

15mn différé

Tendance du jour

Mars 2019

180.75 €/t

18:33 181 €/t (181.25 - 180.25)

0.5 €/t

Juin 2019

183.75 €/t

18:33 184 €/t (184.25 - 183.75)

0 €/t

Août 2019

187.5 €/t

18:33 188 €/t (188 - 187.5)

0.25 €/t

Novembre 2019

176 €/t

18:33 176.75 €/t (176 - 176)

0.5 €/t

Janvier 2020

177.5 €/t

18:33 177.5 €/t (177.5 - 177.5)

0 €/t

Analyse Maïs - hebdo

Pression

Les prix du maïs ont été maintenus dans le rouge par les exports ukrainiens et les mauvaises performances de Chicago.

Les cours du maïs Euronext ont passé l’ensemble de la semaine en territoire négatif. La tendance a en effet subi le fort repli des cotations américaines, mais également des imports européens de maïs ukrainien toujours très dynamiques (2,5 Mt au mois de décembre, contre 1,3 Mt un an plus tôt). Les prix à l’export de l’Ukraine montrent pourtant une inflation importante depuis plusieurs semaines, mais cela ne suffit pas encore à ralentir les achats communautaires.

Au contraire, l’Ukraine a peu à peu perdu sa compétitivité en Asie : la quasi-totalité des volumes disponibles en mer Noire peuvent donc désormais revenir sur le marché européen. Les besoins de l’alimentation du bétail sont toutefois élevés et l’Ukraine risque de ne pas pouvoir tenir la cadence sur le moyen terme.

Dans l’hémisphère Sud, les perspectives de production sont par ailleurs plutôt bonnes. En Argentine, les conditions hydriques sont excellentes et les opérateurs s’attendent une récolte supérieure à 40 Mt (31 Mt enregistrées l’an dernier) ! Au Brésil, un déficit hydrique gêne la seconde vague de semis, mais, pour le moment, les  perspectives de production restent très élevées (91,2 Mt selon le Conab).

Vos cotations les plus visitées