Accéder au contenu principal
Retour

Colza


Marché physique - Cours du 24/04/2024

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

 

Rouen - Standard

24/04/2024 447 €/t

23/04/2024 453 €/t

-6 €/t

Place - Qualité

Rouen - Standard

Dernier cours

Cours précédent

23/04/2024 453 €/t

Variation

-6 €/t

Graphique

Marché à terme 15 min différé

Analyse colza - Hebdo

Forte volatilité sur le colza

Les prix du colza ont subi un rapide retournement baissier en début de semaine, dans le sillage de l'huile de palme. Les potentiels de production en Europe restent toutefois préoccupants.

Les cours du colza ont à nouveau subi une forte volatilité ces derniers jours sur le physique français, dans le sillage notamment de l’huile de palme. Les cours de l’huile à la Bourse de Kuala Lumpur ont en effet chuté en début de semaine pour retomber à leur plus bas niveau depuis plus d’un mois, malgré la forte contraction des stocks malaisiens enregistrée au mois de mars.

Le colza est par ailleurs chahuté par la nervosité qui touche les prix du pétrole (et par conséquent des biocarburants) face à l’escalade des tensions au Moyen-Orient. L’arrivée de canola australien dans les ports français au début du mois a également pu peser quelque peu sur la tendance ces derniers jours, mais les craintes de production cette année restent au centre de toutes les attentions en Europe.

Les précipitations tendent certes à se raréfier dans une partie de l’Hexagone, mais la chute des températures actuelles est désormais sous surveillance, après un développement des cultures particulièrement précoce constaté dans les parcelles. En Allemagne, l’Association des coopératives allemandes (DRV) anticipe par ailleurs une production nationale à 3,9 Mt, en retrait de 300 kt sur un an. À noter également, le manque de pluies dans une partie du Canada suscite de premières préoccupations à l’approche des premiers chantiers de semis.

Vos cours & marchés favoris