Retour

Colza


Marché physique - Cours du 25/06/2021

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

 

Rouen - Standard

25/06/2021 509 €/t

24/06/2021 511 €/t

-2 €/t

Place - Qualité

Rouen - Standard

Dernier cours

Cours précédent

24/06/2021 511 €/t

Variation

-2 €/t

Graphique

Marché à terme 15 min différé

Analyse colza - Hebdo

Pression des huiles

L'huile de palme et de soja provoque une nouvelle chute du colza. Les fondamentaux européens restent toutefois tendus.

Les cours du colza ont à nouveau dégringolé cette semaine pour retomber sous le seuil hautement symbolique des 500 €/t. Les prix de la graine sont en effet emportés dans une spirale baissière par une forte pression du marché des huiles à Chicago et à la bourse de Kuala Lumpur. L’administration Biden envisage notamment d’assouplir les mandats d’incorporation en 2022, ce qui réduirait sensiblement les utilisations d’huiles végétales dans les fabrications de biocarburants.

Les récentes pluies aux US ont en outre apaisé les craintes des opérateurs. Une bonne partie de la Corn Belt, ainsi que les cultures canadiennes de canola restent toutefois au sec et les potentiels de production outre-Atlantique restent donc à risque. L’USDA a d’ailleurs retiré deux points à ses notations de soja « bon à excellent » cette semaine. Ces dernières retombent désormais à 60 %, soit un déclin de dix points par rapport à l’an dernier !

Le palme malaisien est quant à lui tiré à la baisse par un rebond de la production nationale et la crise du covid-19 qui continue de limiter les exportations du pays à destination de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est. Le marché européen reste en revanche très dynamique en matière d’affaires. Les triturateurs sont notamment revenus aux achats afin de se couvrir à bon compte. Des chargements de colza à destination de la Belgique et du Danemark ont également été enregistrés dans les ports français ces derniers jours, or les stocks nationaux sont désormais au plus bas.

Vos cours & marchés favoris