Retour

Cotations : Blé tendre


Marché physique - Cours du 13/09/2019

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

Rouen - Standard

13/09/2019 164 €/t

13/09/2019 162.5 €/t

1.5 €/t

chargement en cours

Marché à terme 15 min différé

Échéance

Cours de clôture

15mn différé

Tendance du jour

Décembre 2019

169 €/t

18:32 170.25 €/t (169 - 171.75)

0.75 €/t

Mars 2020

174 €/t

18:32 174.5 €/t (173.5 - 175.75)

0.5 €/t

Mai 2020

176.25 €/t

18:32 177.5 €/t (176.25 - 178.5)

0.5 €/t

Septembre 2020

178.25 €/t

18:32 178.5 €/t (178.25 - 179)

0.5 €/t

Décembre 2020

181.25 €/t

18:32 181.25 €/t (181.25 - 182)

0.25 €/t

Analyse Blé tendre - hebdo

Un rebond bienvenu

La bonne demande mondiale et les risques de production dans l'hémisphère Sud redonnent de l'énergie aux prix du blé. Le bilan mondial reste cependant lourd.

Le blé européen a finalement rebondi cette semaine pour revenir se loger à 170 €/t sur Euronext (contrat décembre 2019). À mesure que les semaines passent, le marché intègre en effet davantage le risque de production de l’hémisphère Sud cette année. L’Australie fait notamment face à un très net déficit hydrique à l’Est du pays, qui a poussé Abares à réduire de 2 Mt son estimation de récolte nationale, à 19,1 Mt, contre 24 Mt en moyenne cinq ans.

L’Argentine subit également un manque d’eau depuis plusieurs semaines. Selon le Rosario Exchange, la part de blé « mauvais à très mauvais » dans le pays a d’ailleurs augmenté de 4,5 % cette semaine, à 15 %. Dans l’hémisphère Nord en revanche, les disponibilités restent amplement suffisantes pour répondre aux besoins. Agreste a d’ailleurs de nouveau alourdi le bilan français en relavant de 1,3 Mt son estimation de récolte nationale, à 39,5 Mt, proche du record de 2015 (40,9 Mt).

Les prix français à l’international sont d’ailleurs extrêmement compétitifs. Selon les données de la Commission européenne, les blés hexagonaux peinent cependant encore à s’imposer sur les marchés extra-communautaires, au regard du net ralentissement des exports constatées la semaine passée. Les qualités fourragères françaises trouvent en revanche des débouchés prometteuses vers l’Espagne et le Nord de l’Europe.

Analyse International

Bonnes ventes internationales

Les ventes internationales américaines de soja et de maïs augmentent progressivement. Les exports de blé montrent à l'inverse un ralentissement, mais les craintes concernant les productions de l'hémisphère Sud tendent à soutenir la tendance.

Le marché américain est resté globalement stable cette semaine malgré des informations plutôt porteuses. Le dernier Crop Progress a notamment surpris les opérateurs en réduisant de 3 points ses notations de « bon à excellent », à 55 %, contre 68 % l’an dernier. Dans le même temps, les ventes américaines à l’international se reprennent progressivement, notamment à destination du Mexique. Lundi et mardi dernier, l’USDA a ainsi annoncé coup sur coup les ventes de 278 kt et 652 kt de maïs à son voisin frontalier.

Les États-Unis ont également vendu 138 kt de fèves de soja, ainsi que 196 kt de tourteau au Mexique. Les ventes de soja sur la nouvelle campagne ont d’ailleurs accéléré la semaine passée, à 789 kt, tandis que les exports américains ont bondi à 1,2 Mt. De nouvelles rumeurs d’achats chinois sont en outre venues mardi amplifier cette tendance. La consommation intérieure montre par ailleurs elle-aussi des signes de reprise, avec une trituration US qui a atteint 5,4 Mt au mois de juillet, soit une progression de 700 kt par rapport à juin.

Le blé US s’est de son côté démarqué en signant une progression notable sur les cinq dernières séances. La céréale à paille s’est notamment appuyée sur les craintes grandissantes concernant les productions de l’hémisphère Sud cette année. Les ventes américaines à l’international ont cependant diminué de moitié la semaine passée, à 312 kt, et ont ainsi raté les attentes des analystes, tandis que les inspections dans les ports américains ont de nouveau ralenti.

Vos cotations les plus visitées


Vous n'avez actuellement consulté aucune cotation.

Pour qu'une cotation soit comptabilisée comme consultée, ouvrez le graphique de cette dernière grâce au pictogramme réservé à cet effet :

Vous trouverez l'ensemble des cotations dans la rubrique "Tous les cours & marchés" ci-dessous.