Retour

Blé tendre


Marché physique - Cours du 08/02/2023

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

 

Rouen - Standard

08/02/2023 287 €/t

07/02/2023 283 €/t

4 €/t

Place - Qualité

Rouen - Standard

Dernier cours

Cours précédent

07/02/2023 283 €/t

Variation

4 €/t

Graphique

Marché à terme 15 min différé

Analyse blé tendre - Hebdo

Les prix du blé rebondissent rapidement

Le blé retrouve de la hauteur sous l'effet d'un décrochage de l'euro et d'une activité portuaire encore dynamique.

Les cours du blé ont enregistré un sursaut notable ces derniers jours sur le marché français et sur Euronext. La tendance profite notamment d’une activité portuaire encore très dynamique, portée en grande partie par des chargements conséquents à destination du Maghreb et de l’Espagne. Le décrochage de l’euro face au dollar (au plus bas depuis plus d’un mois) a en outre mécaniquement renforcé la compétitivité de l’origine France à l’international.

Les deux appels d’offres algérien pour des chargements avril lancés en début de semaine seront ainsi observés avec une grande intention, bien que l’origine mer Noire continue de se démarquer par sa très forte compétitivité. Le dernier tender égyptien s’est ainsi conclu par l’achat de 535 kt de blé russe à chargement février – mars, à un prix nettement inférieur aux offres françaises (323,58 $/t C&F).

Sur le marché intérieur, une activité mesurée en provenance des meuniers et de l’alimentation animale est également à noter, tant sur l’ancienne que la nouvelle campagne. Les mouvements sociaux viennent toutefois causer de premières perturbations logistiques. Concernant la prochaine récolte, le manque de précipitations au sein de l’Hexagone commence à susciter quelques préoccupations. Les conditions se sont en revanche améliorées ces derniers jours dans le Sud de la Russie et le Midwest américain.

Analyse international

Chicago à la peine face au sursaut du dollar

Le rapidement renforcement du billet vert pèse sur les cotations américaines.

Les cotations américaines ont été poussées en territoire négatif ces derniers jour à Chicago, principalement sous le poids du billet vert. Les chiffres de l’emploi publiés la semaine passée ont en effet nettement dépassé les attentes du marché et ainsi écarté le scénario d’un ralentissement de la politique de hausse des taux de la Fed outre-Atlantique.

Ce renforcement du dollar à l’international vient ainsi réduire un peu plus la compétitivité des origines US à l’international, après un début de campagne d’ores et déjà morose en matière d’exports de blé et de maïs. Le marché ressort en outre préoccupée par la nouvelle montée de tension entre les États-Unis et la Chine qui risque de restreindre les ventes américaines à destination de l’Empire du Milieu ces prochains mois.

Après la nouvelle vague de froid qui a touché le Midwest au début du mois, les températures remontent par ailleurs rapidement et les cartes météos annoncent désormais des pluies généreuses sur la semaine à venir. En Argentine également, les précipitations devraient être de retour dès la fin de semaine après une période de semis et des débuts de cycle marqué par une sécheresse majeure.

Vos cours & marchés favoris