Retour

Cotations : Blé tendre


Marché physique - Cours du 23/01/2020

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

Rouen - Standard

23/01/2020 193 €/t

22/01/2020 195 €/t

-2 €/t

Marché à terme 15 min différé

Échéance

Cours de clôture

15mn différé

Tendance du jour

Mars 2020

196.25 €/t

18:30 196.25 €/t (195.25 - 197.25)

0.5 €/t

Mai 2020

195.25 €/t

18:30 195.25 €/t (194.25 - 196.25)

0.5 €/t

Septembre 2020

188.25 €/t

18:30 188.5 €/t (187.25 - 188.75)

0.5 €/t

Décembre 2020

190 €/t

18:30 190.5 €/t (189.5 - 191)

0.5 €/t

Mars 2021

191 €/t

18:30 191.75 €/t (191 - 191.75)

0.5 €/t

Analyse Blé tendre - hebdo

Bonne prime portuaire

Entre programme de chargement soutenu et grèves handicapantes, le blé tente de se réconcilier avec les 200 €/t.

Le blé européen a accéléré à la hausse cette semaine et revient désormais tester les 200 €/t sur son contrat rapproché. Le marché français est notamment marqué par la montée en puissance des mouvements de grève dans les ports. Face à une demande internationale soutenue et un programme d'exports chargé, les primes sur le portuaire augmentent donc rapidement.

Selon les dernières données de la Commission européenne, les chargements français atteignent d'ailleurs 5,3 Mt depuis le début de la campagne, soit près d'un million de tonnes de plus que l'an dernier à la même période. FranceAgriMer a ainsi de nouveau relevé de 200 kt son objectif d'export sur la campagne, à 12,4 Mt (+3 Mt par rapport à l'an dernier). Au niveau européen, les chargements vers pays tiers bondissent à 15,7 Mt, soit le volume le plus élevé depuis plus de six ans.

Autre facteur de soutien, les prix intérieurs et à l'export russe poursuivent leur envolée depuis maintenant plus de deux mois. Au fil des semaines, les volumes de récolte annoncés en début de campagne paraissent ainsi de moins en moins crédibles. Les rumeurs d'une mise en place d'un quota à l'export sur le premier semestre 2020 ont de surcroît renforcé ces doutes, bien que le chiffre avancé de 20 Mt n'aurait pas un grand impact sur le rythme de chargement du pays.

Analyse International

Signature prometteuse

La signature de l'accord commercial sino-américain est encourageante, mais les opérateurs attendent désormais une concrétisation des achats promis par la Chine.

Le marché américain a été particulièrement agité cette semaine, avec une nette progression du blé mais un repli du soja. La signature de l’accord commercial sino-américain, dit « phase 1 », a en effet propulsée les cours dans le vert mercredi dernier, avant que ces derniers ne subissent des prises de bénéfices marquées dès la séance du lendemain. La Chine s’est tout de même engagée à augmenter de 12,5 milliards de dollars ses achats de biens agricoles américains en 2020, par rapport à l’année précédant la guerre commerciale (2017).

Les deux pays ont en outre annoncé vouloir négocier la « phase 2 » rapidement et Donald Trump est désormais ouvert à l’idée de retirer les tarifs douaniers imposés par les États-Unis depuis deux ans. Le marché attend toutefois de voir ces fameux achats chinois se concrétiser avant d’amplifier leurs positions haussières. Ces prochaines semaines seront ainsi cruciales, et ce d’autant plus que le soja d’origine sud-américaine est traditionnellement meilleur marché à cette période de l’année.

Le marché US profite par ailleurs actuellement d’une augmentation de la consommation intérieure, tant sur le maïs que sur le soja. La production d’éthanol est en effet revenue à son plus haut niveau depuis juillet dernier, tandis que la trituration nationale a nettement rebondi au mois de décembre selon la Nopa (National Oilseed Processors Association). Les ventes américaines à l’international ont en outre nettement rebondi la semaine dernière, en blé, comme en maïs et en soja.

Vos cotations les plus visitées


Vous n'avez actuellement consulté aucune cotation.

Pour qu'une cotation soit comptabilisée comme consultée, ouvrez le graphique de cette dernière grâce au pictogramme réservé à cet effet :

Vous trouverez l'ensemble des cotations dans la rubrique "Tous les cours & marchés" ci-dessous.