Retour

Cotations : Blé tendre


Marché physique - Cours du 18/03/2019

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

Rouen - Standard

18/03/2019 184 €/t

15/03/2019 184 €/t

0 €/t

chargement en cours

Marché à terme 15 min différé

Échéance

Cours de clôture

15mn différé

Tendance du jour

Mai 2019

189 €/t

18:33 189.25 €/t (188.5 - 190)

0.5 €/t

Septembre 2019

176.25 €/t

18:33 176.75 €/t (176 - 177.5)

0.5 €/t

Décembre 2019

179.5 €/t

18:33 180 €/t (179.5 - 180.75)

0.5 €/t

Mars 2020

183 €/t

18:33 183.5 €/t (183 - 184)

0.5 €/t

Mai 2020

185.75 €/t

18:33 185.25 €/t (185 - 186.25)

0.25 €/t

Analyse Blé tendre - hebdo

Les traders à la manœuvre

Le marché du blé est actuellement chahuté par des repositionnements des fonds d'investissements.

La volatilité est toujours de mise sur le marché du blé. La séance de mardi a été particulièrement notable avec une flambée de plus de 4 % du marché US, tandis qu’Euronext se « contentait » de gains de 1,5 %. La pauvreté de l’information durant cette fameuse séance n’a fait que confirmer le poids des fonds d’investissements dans les cotations quotidiennes. Ce mouvement brutal est en effet à mettre uniquement au compte d’un changement de position des traders.

Les éléments de hausse à moyen terme restent d’ailleurs limités. Les conditions climatiques dans l’ensemble de l’hémisphère Nord sont pour le moment favorables. Les cours ont toutefois chuté lourdement depuis le début de l’année, et le moindre développement de risque climatique pourrait pousser les fonds d’investissements à repasser aux achats de manière massive.

Concernant la campagne actuelle, la France profite de l’amoindrissement des disponibilités chez ses concurrents exportateurs. L’activité portuaire s’intensifie rapidement et les achats du Maghreb devraient continuer à offrir de nombreux débouchés aux blés hexagonaux au cours des prochaines semaines.

Analyse International

Semaine agitée

Chahuté durant quatre séances, le blé s'est offert un rebond hors normes ce mardi. Le maïs et le soja ont également profité d'une reprise lors de leur cinquième séance, mais elle a été bien moins vive.

Le marché du blé a été particulièrement agité cette semaine. La céréale à paille a en effet subi quatre séances dans le rouge avant de rebondir de manière impressionnante (+ 4 à 6 % selon les échéances) ce mardi pour effacer l’ensemble de ses pertes hebdomadaires. La tendance avait auparavant été pénalisée par l’anticipation d’une baisse des exports américains dans le rapport USDA paru vendredi.

Les craintes ont d’ailleurs été confirmées : le ministère américain de l’agriculture a abaissé de 1 Mt son objectif de ventes américaines sur la campagne 2018/2019, et le stock mondial a été augmenté de 3 Mt à 270,5 Mt. Le rebond de ce mardi serait finalement dû à un repositionnement des traders, affaire à suivre.

L’USDA a par ailleurs diminué de 2,1 Mt (60,3 Mt) son estimation d’export US de maïs. Les cours de la graine à Chicago ont ainsi eux aussi passé la quasi-totalité de la semaine dans le rouge, mais n’ont pas pu profiter d’un rebond aussi fort que celui du blé mardi pour effacer ses pertes. Le Conab a en outre apporté de la pression sur les prix du maïs en relevant de 1,2 Mt son estimation de production brésilienne, à 92,8 Mt.

Le soja a quant à lui suivi une trajectoire identique à celle du maïs. Côté informations, la fève a profité de la réduction de 2 Mt de l’estimation de la production brésilienne par le Conab à 113,5 Mt. Les opérateurs sont toutefois particulièrement pessimistes quant à la reprise des exports US vers la Chine, malgré de nouvelles affaires traitées cette semaine.

Vos cotations les plus visitées


Vous n'avez actuellement consulté aucune cotation.

Pour qu'une cotation soit comptabilisée comme consultée, ouvrez le graphique de cette dernière grâce au pictogramme réservé à cet effet :

Vous trouverez l'ensemble des cotations dans la rubrique "Tous les cours & marchés" ci-dessous.