Retour

Cotations : Blé tendre


Marché physique - Cours du 24/05/2019

Place - Qualité

Dernier cours

Cours précédent

Variation

Graphique

Rouen - Standard

24/05/2019 172 €/t

23/05/2019 171 €/t

1 €/t

chargement en cours

Marché à terme 15 min différé

Échéance

Cours de clôture

15mn différé

Tendance du jour

Septembre 2019

175 €/t

18:31 178 €/t (174.75 - 178.25)

2.5 €/t

Décembre 2019

178.75 €/t

18:31 181.5 €/t (178.75 - 181.75)

2.25 €/t

Mars 2020

182 €/t

18:31 184.5 €/t (182 - 184.5)

2 €/t

Mai 2020

184.25 €/t

18:31 186.25 €/t (184 - 186.25)

2.25 €/t

Septembre 2020

183.5 €/t

18:31 184 €/t (182.75 - 184.25)

1 €/t

Analyse Blé tendre - hebdo

Élan haussier

Le blé a engrangé de jolis gains en s'appuyant sur les craintes climatiques américaines. La production mondiale s'annonce toutefois toujours très élevée.

Les prix du blé ont connu une semaine très volatile en cette période de weather market. Euronext a en effet suivi la belle remontée des prix américains durant les dernières séances avant de se stabiliser hier soir, et d’enregistrer une nette correction à la baisse ce mercredi. L’élément déclencheur de ce mouvement est provenu des États-Unis, où des pluies persistantes provoquent des retards notables sur les semis de maïs, de soja, et de blé de printemps.

De nombreux observateurs évoquent également le risque de développement de maladies sur les cultures d’hiver. Les dernières statistiques hebdomadaires de l’USDA ont toutefois été rassurantes pour la céréale à paille. Les semis de printemps ont en effet progressé à 70 %, contre 76 % l’an dernier.  Malgré les pluies, les notations « bonnes à excellentes » des blés d’hiver se sont en outre améliorées de deux points, à 66 % (36 % l’an dernier).

Les perspectives de production en Europe et en mer Noire sont par ailleurs toujours prometteuses, et ce d’autant plus que les conditions climatiques montrent des signes d’améliorations notables dans ces régions depuis plusieurs semaines. Le Coceral a d’ailleurs augmenté de 500 kt son estimation de production européenne 2019 de blé tendre, à 140,3 Mt, soit un bond de 12,9 Mt en un an.

Analyse International

Retards de semis

Les cotations américaines s'élèvent face aux pluies qui touchent les États-Unis.

Le marché américain est resté principalement dominé par les conditions climatiques humides qui perdurent sur l’ensemble des zones de production US. Les derniers chiffres de l’USDA ont ainsi révélé des retards de semis records sur le maïs et des emblavements de soja qui affichent désormais un délai important par rapport à l’an dernier et à la moyenne cinq ans.

Les données concernant le blé ont toutefois été plus rassurantes. Les semis des variétés de printemps ont en effet rattrapé une bonne partie de leur retard, tandis que les notations « bonnes à excellentes » des cultures d’hiver ont étonnamment progressé de deux points sur la semaine. Cette situation a tout de même poussé les fonds d’investissement à passer aux achats et à relancer ainsi les prix du blé, du maïs et du soja.

Les cotations de la fève restent toutefois toujours sous la pression du conflit commercial qui oppose la Chine aux États-Unis, ce qui limite quelque peu ses élans haussiers. Le blé subit quant à lui des prises de bénéfices importantes, et ce d’autant plus que les perspectives d’offre mondiale restent très élevées.

Les opérateurs restent cependant focalisés sur les cartes météos américaines, qui continuent d’anticiper des précipitations importantes ces prochains jours.

Vos cotations les plus visitées


Vous n'avez actuellement consulté aucune cotation.

Pour qu'une cotation soit comptabilisée comme consultée, ouvrez le graphique de cette dernière grâce au pictogramme réservé à cet effet :

Vous trouverez l'ensemble des cotations dans la rubrique "Tous les cours & marchés" ci-dessous.