Nouveauté tracteur

Massey Ferguson dévoile sa série MF 7S, au look néo-rétro emblématique


TNC le 03/09/2021 à 15:00
Le tracteur Massey Ferguson MF 7S bénéficie de 44,5 t de PTRA. (©Massey Ferguson)

Le tracteur Massey Ferguson MF 7S bénéficie de 44,5 t de PTRA. (©Massey Ferguson)

Après la série MF 8S, le constructeur isarien lève le voile sur sa gamme MF 7S composée de quatre tracteurs de 155 à 190 ch. Signe distinctif : le look néo-rétro de l'engin offre un design moderne et surtout, une visibilité et un confort en cabine hors pair. La marque installe sa boîte à variation continue Dyna-VT sur tous les modèles ou la version semi-Powershift Dyna-6 Super Eco. Côté électronique, le terminal DataTronic 5 pilote toutes les fonctions de la machine et grâce au nouvel accoudoir, l'opérateur les a à portée de main.

Massey Ferguson vient d’annoncer le lancement de sa nouvelle série de tracteurs, le MF 7S, composée de quatre modèles dont la puissance s’étale de 155 à 190 ch.

Le constructeur confirme le système de numérotation mis en place sur la gamme MF 8S, dont les chiffres accolés au point indiquent la puissance de l’engin. Résultat : les nouveaux tracteurs sont baptisés MF7S.155, MF 7S.165, MF 7S.180 et MF 7S.190.  Chaque exemplaire bénéficie en outre de 30 ch supplémentaires, délivrés automatiquement selon l’application en cours, grâce au dispositif EPM qui gère la puissance du moteur.  Sous le capot, les ingénieurs de Beauvais installent le bloc Agco Power à six cylindres de 6,6 l de cylindrée. Il répond aux exigences de la norme Stage V grâce au Doc (catalyseur d’oxydation diesel), à la technologie SCR et l’AdBlue et au catalyseur de suie. Le tout combiné dans une unité compacte nommée All-in-One et installée en pied de cabine pour ne pas obstruée la visibilité.

Boîte à variation continue Dyna-VT disponible sur tous les modèles

Question gabarit, le MF 7S propose un empattement long de 2,88 m, caractéristique offrant davantage de stabilité à l’engin et renforçant sa capacité de traction. Les quatre machines peuvent recevoir la transmission à variation continue Dyna-VT Eco. La version Dyna-VT Super Eco rend le tracteur plus économe, puisqu’il atteint 40 km/h à seulement 1 450 tr/min. La boîte dispose du mode automatique, qui permet à l’opérateur d’utiliser soit le levier Multipad, soit la pédale pour gérer sa vitesse d’avancement, le tout en définissant automatiquement le régime optimal du moteur correspondant à sa charge. 

Le style néo-rétro rappelle l’emblématique série MF100 et son sabre gris sur le capot. (©Massey Ferguson)

L’agriculteur peut aussi opter pour la transmission semi-Powershift Dyna-6 Super Eco à 24 vitesses avant et 24 arrière. L’engin franchit sa vitesse de pointe de 40 km/h à seulement 1 500 tr/min de régime moteur, de quoi économiser du carburant. Cette transmission aussi bénéficie du mode automatique, de série, qui pilote automatiquement le passage des vitesses selon la charge et le régime moteur en vue d’optimiser le rendement de celui-ci. L’opérateur garde la main sur le régime au-delà duquel le rapport doit passer. Tous les modèles bénéficient de la fonction neutre pédale de frein, activable depuis l’interrupteur installé sur le pilier. Et pour les travaux qui nécessitent une très faible vitesse d’avancement, l’option « rampantes » permet de descendre à seulement 70 m/h à 1 400 tr/min.

Confort haut de gamme et commandes ergonomiques

En cabine, le confort et la visibilité de ces tracteurs sont à l’image de leur grand frère le MF 8S. L’opérateur profite du nouvel accoudoir, du levier Multipad et d’une connectivité renforcée. La climatisation a été revue et a la capacité de descendre la température de 4°C de plus que l’ancienne génération. Les finitions baptisées Exclusive et Efficient possèdent un volant chromé et un tableau de bord noir. Côté siège, le modèle à suspension pneumatique offre davantage de confort : il est chauffé et ventilé, et profite du système d’amortissement dynamique (DDS) avec suspension de stabilité latérale. Sa réactivité dépend de l’intensité du choc. 

Les deux joysticks permettent de piloter toutes les fonctions du tracteur de manière ergonomique. (©Massey Ferguson)

Les commandes ont été positionnées de manière logique et ergonomique. L’accoudoir et le levier Multipad permettent de garder toutes les fonctions à portée de main, idéal pour gagner en simplicité et limiter la fatigue du chauffeur.

L’autre joystick multifonction (en option) contrôle les commandes hydrauliques du chargeur ou du relevage avant. Il pilote les distributeurs, et gère également le sens de la marche et la vitesse de l’engin. Question look, la signature lumineuse à Led est reprise du MF 8S. L’éclairage est complété par un pack de 16 feux à Led, de quoi voir aussi bien la nuit que le jour. Le constructeur renouvelle son style néo-rétro, qui semble en avoir séduit plus d’un et qui évoque les anciens modèles de la marque, tout en ajoutant la modernité. Sans oublier le sabre gris sur le capot, emblème de la mythique série MF 100. Le capot en taille de guêpe renforce la visibilité, et le châssis incurvé à l’avant maintient la maniabilité. 

4,93 m de rayon de braquage et une taille de guêpe !

La marque a également travaillé le rapport poids/puissance et le PTRA de l’engin. Celui-ci atteint 44,5 t ! Question capacité de relevage, l’arrière soulève jusqu’à 9,6 t, et l’avant 4 t. L’empattement long ne bride pas le tracteur dans les manœuvres, il garde un rayon de braquage de 4,93 m. Les pneus arrière, dont le diamètre grimpe jusqu’à 1,95 m, devraient limiter le tassement du sol. Pour les travaux lourds, des masses de lestage facilement démontables sont également proposées.

Le constructeur a beaucoup travaillé le sujet visibilité sur ses nouvelles gammes de tracteurs MF 8S et MF 7S. (©Massey Ferguson)

Autre nouveauté, l’option MF E-Loader permet d’augmenter la précision, la productivité et la sécurité lors des applications au chargeur. Elle contrôle et règle également la fonction de secouage du godet. L’opérateur peut désormais peser les charges individuelles sur les fourches ou dans le godet et enregistrer le poids de chaque chargement, informations qu’il suffit de transférer sous forme de feuilles de calcul. Sans oublier les butées hautes et basses, qui déterminent les cycles de chargement et automatisent les séquences.

Le terminal Datatronic 5 gère la radio, les appels téléphoniques et les playlists de l’opérateur, via la connexion Bluetooth, la prise USB ou le câble auxiliaire. Dès qu’un appel arrive, le conducteur est alerté grâce à la fenêtre contextuelle qui s’affiche à l’écran, lui permettant de décrocher, de refuser l’appel ou de couper le micro via l’écran tactile.

Gestion du téléphone et de la radio directement depuis le Datatronic 5

À souligner aussi que le terminal Datatronic 5 gère toutes les fonctions du tracteur, les solutions d’agriculture de précision MF grâce à sa compatibilité Isobus et sa gestion des signaux GPS. Point de vue agriculture de précision, le tracteur embarque la technologie MF Guide (avec sa configuration rapide « Go-Mode »), les fonctions MF Section Control (la coupure de tronçons) et MF Rate control (la modulation de dose). Les données collectées et enregistrées automatiquement sur le MF TaskDoc sont transférées via une clé USB. Ceux, qui optent pour le module MF Task Doc Pro (en option), pourront en outre générer des cartes de préconisation et les synchroniser sans fil grâce à leur logiciel de gestion parcellaire. La télémétrie MF Connect est installée de base sur tous les modèles de la série MF 7S.