Info firme

Le désherbage mécanique séduit : +30 % de chiffre d’affaires pour Steketee


TNC le 18/02/2021 à 07:21
Skeketee annonce 30 % de chiffre d'affaires supplémentaire en 2020, ce qui confirme l'intérêt des agriculteurs pour les solutions alternatives de désherbage. (©Lemken)

Skeketee annonce 30 % de chiffre d'affaires supplémentaire en 2020, ce qui confirme l'intérêt des agriculteurs pour les solutions alternatives de désherbage. (©Lemken)

Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire de Covid-19, Steketee annonce une hausse de chiffre d'affaires de 30 %. Fruit d'un travail d'organisation de la production, du service commercial et de l'après-vente au sein de l'entreprise depuis son rachat par Lemken et preuve que les alternatives au désherbage chimique interpellent les agriculteurs.

Suite à son rachat par Lemken en 2018, Steketee a fait face à l’intérêt croissant des agriculteurs pour les solutions de désherbage mécanique. Malgré la pandémie de Covid-19, l’entreprise annonce une hausse de son chiffre d’affaires de 30 %.

Selon Iljan Schouten, directeur général de la marque : « La tendance à la protection intégrée des cultures est irréversible. Il existe une forte demande en bineuses et en outils pour des applications inter-rang permettant la moindre utilisation de produits phytosanitaires, ainsi que pour des bineuses-butteuses. » Les carnets de commande du constructeur sont bien remplis pour le printemps 2021.

C’est pour absorber cette croissance que Steketee et Lemken ont optimisé les processus et la production à Stad aan ‘t Haringvliet (Pays-Bas). Une chaîne de montage supplémentaire est en cours d’installation pour le montage de petits outils. Elle devrait augmenter la capacité de production et ainsi réduire les délais de livraison.

Traitement rapide des commandes et meilleur SAV

L’outil de chiffrage du prix des machines et de traitement des commandes a été simplifié. Deux gammes de produits, professionnelle et individuelle, ont d’ailleurs été crée. La gamme professionnelle comprend les bineuses faciles à configurer pour les cultures sarclées et à inter-rangs classiques. La série individuelle permet à la marque de garder la possibilité de répondre aux besoins spécifiques grâce à de nombreuses options. À souligner que les agriculteurs sont soucieux de performances accrues, notamment via l’augmentation de la largeur de travail et une précision très élevée. L’expérience de la marque en matière de guidage par caméra IC-Light semble payante.

Autres évolutions : le service après-vente. La documentation et la commande de pièces de rechange sont désormais possibles via le portail Agroparts. Concessionnaires et agriculteurs peuvent commander directement sur le site, toutes les pièces de rechange et d’usure courantes sont disponibles et expédiables rapidement, même la nuit. La marque est ainsi mieux armée pour se développer.