Pneumatique

La technologie VF supporte davantage de charge et réduit la compaction du sol


TNC le 20/04/2021 à 07:52
Pour BKT, une des solutions pour réduire le tassement du sol est d'utiliser des pneus de technologie VF pour augmenter la surface d'empreinte. (©BKT)

Pour BKT, une des solutions pour réduire le tassement du sol est d'utiliser des pneus de technologie VF pour augmenter la surface d'empreinte. (©BKT)

Pour limiter la compaction du sol, il n'y a pas de miracle. Soit il faut réduire la charge des machines, soit il faut augmenter la surface d'empreinte. La première option ne semble pas très réaliste face à l'augmentation de la taille et des performance des engins. Du coup, la technologie VF développée par les manufacturiers permet de limiter la pression de gonflage et donc d'accroître la surface de l'empreinte au sol pour réduire la compaction.

L’agriculture évolue constamment pour augmenter sa productivité et son efficacité. Côté agroéquipement, les engins sont de plus en plus puissants et capables de supporter de lourdes charges.

D’où la nécessité pour les fabricants de pneumatiques de s’adapter et d’innover pour proposer des solutions limitant la compaction des sols. Selon les estimations fournies par l’indien BKT, plus de 20 % du rendement des récoltes aurait été perdu depuis 10 ans à cause du tassement engendré par les machines.

Technologie VF : une norme européenne du pneu et de la jante

L’agriculteur peut cependant influer sur le phénomène en équipant les engins de pneus de technologie VF (Very high Flexion). La technologie est normée par l’ETRTO (organisation technique européenne du pneu et de la jante) et par la Tra (Tire and Rim Association). En clair, le sigle VF correspond à une version plus aboutie de la technologie IF (Improved Flexion).

Le pneu VF supporte jusqu’à 40 % de charge supplémentaire par rapport aux modèles standards gonflés à la même pression. Donc, à charge identique, la pression peut être diminuée ! La compaction dépend entre autre de la pression de gonflage des roues donc, si l’engin bénéficie de pneus VF, elle diminue. Sans oublier la charge et l’empreinte du pneu.

Passer de 2,4 à 1,2 bars grâce aux pneus VF

Pour rappel : la pression est égale à la charge divisée par la zone d’empreinte du pneu. Pour réduire la pression exercée sur le sol, il faut donc intervenir sur une des valeurs, soit en réduisant la charge, soit en augmentant la zone d’empreinte des pneus au sol. Cette option s’avère plutôt gagnante face à la diminution du poids sur des machines de plus en plus grosse. Par exemple : avec une charge de 6,5 t sur un pneu 710/70 R 42 standard, la pression de gonflage devrait être de 2,4 bars. Le même poids sur un pneu VF de dimensions identiques nécessite à peine 1,2 bar.

Question jante, les pneus de technologie VF nécessitent des modèles plus larges, sauf si ces derniers bénéficient aussi de l’inscription NRO (Narrow Rim Option). Elle indique que le pneu peut être monté sur une jante standard. Chez BKT, la gamme Agrimax V-Flecto est conçue pour optimiser les performances des tracteurs très puissants. Grâce à la technologie VF, l’empreinte au sol s’allonge et en cumulant avec le profil de la bande de roulement 10 % plus large, cela préserve l’intégrité du sol.