Tour de l'Agriculture Française

La Bretagne, terre d’innovation


Alexis Peulson le 28/11/2018 à 10:10

Chaque semaine, Alexis Peulson vous fait part d'un fait marquant ou d'une expérience en exploitation agricole qu'il a vécue lors de son Tour de l'Agriculture Française, dont le Crédit Mutuel est partenaire. Aujourd'hui, il nous fait part du dynamisme de la région Bretagne.

Phare breton. (©Alexis Peulson)

Mon passage en Bretagne a été marqué par plusieurs points. Tout d’abord, la cuisine locale, assez copieuse : le Kig Ha Farz et le fameux Kouignamann. Ensuite, nous le savons, la Bretagne est une région d’élevage, avec un nombre important d’élevages de vaches laitières, qui permettent de faire vivre des paysages très hétérogènes, avec du dénivelé, des haies, arbres… Enfin, le dynamisme breton est assez intéressant et particulier. C’est une région qui, du point de vue agricole, a connu de nombreuses difficultés. Ainsi, les bretons, certainement un peu plus que dans les autres régions, ont dû innover pour faire face aux difficultés.

Aujourd’hui, cette région a conservé son dynamisme. Déjà, un dynamisme démographique très marqué. La Bretagne est en effet « victime » de son succès et connait la migration interne de la France, de l’Est vers l’Ouest. Les pressions foncières sont donc importantes mais pas seulement. Les agriculteurs remarquent une présence de plus en plus grande de personnes issues du milieu urbain et qui ont du mal à accepter les contraintes des activités agricoles (plainte pour bruits la nuit, tracteurs trop lents sur la route, boue sur la chaussée…). Mais ces migrations ont aussi des avantages : les jeunes qui s’installent sont de plus en plus « non issus du milieu agricole », sont de plus en plus des femmes et sont aussi de plus en plus bio (+ de 30 % des installations). De quoi casser les préjugés sur l’agriculture classique. Avec le dérèglement climatique qui, au fil des années, est de plus en plus marqué, la Bretagne s’affiche comme la région la plus résistante. En effet, depuis mon départ, c’est la seule région où j’ai pu encore observer de l’herbe verte !

La Bretagne est donc une région bien singulière. Son dynamisme géographique tranche avec les plaines céréalières que j’ai pu parcourir. Les agriculteurs sont de moins en moins seuls dans les villages. La pression sociétale, géographique et foncière, pousse les bretons vers une dynamique d’innovation et de remise en question : une bonne synergie en soit. En espérant retrouver ces exemples dans le reste de l’ouest français.

YouTube : TAF – Le Tour de l’Agriculture Française
Facebook : facebook.com/TourAgriFrance/
Blog : https://touragrifrance.jimdofree.com/