Semoir Amazone

Il était une fois… 250 000 semoirs vendus dans le monde !


TNC le 29/11/2019 à 08:04
En 1947, Heinrich Dreyer lançait son premier semoir Amazone D1 de 2 m de largeur de travail. (©Amazone)

En 1947, Heinrich Dreyer lançait son premier semoir Amazone D1 de 2 m de largeur de travail. (©Amazone)

Le constructeur allemand a conçu son premier semoir en 1947, le D1. Depuis, la gamme s'est bien étoffée et modernisée : D4, D7, compact SemSystem, Cataya, Centaya, Condor, Matrix... En clair, la marque innove depuis des années pour faire avancer l'agriculture, simplifier le travail des agriculteurs et augmenter le débit de chantier des outils. Un succès couronné de 250 000 exemplaires vendus à travers le monde.

En 1947, Heinrich Dreyer concevait le premier semoir Amazone D1 en 2 m de largeur de travail. La distribution baptisée Élite, se compose de roues distributrices à ergots débrayables. Le semoir D1 ne nécessite pas de démontage des roues distributrices comme sur les semoirs de l’époque.

À voir aussi : Precea : la précision à haute vitesse par Amazone

Il faudra attendre quelques années, en 1966, pour voir apparaître le combiné de semis animé comprenant la herse alternative RE et le semoir D4. Six ans plus tard, en 1972, son successeur nommé D7 sera l’un des modèles les plus vendus au monde !

En 1964, la marque dévoile son semoir mécanique appelé D4. (©Amazone)

1988 : premier rouleau de rappuyage à pneus

À partir de 1988, le combiné compact SemSystem bénéficiera du premier rouleau de rappuyage à pneus. Un dispositif en bande qui sera amélioré en 1998 grâce à l’arrivée du rouleau Matrix. Désormais, la marque rehausse la précision de semis et le confort d’utilisation depuis le lancement de son semoir mécanique Cataya.

Dans la gamme pneumatique, le constructeur avait lancé son Compact dès 1995. Depuis, le Centaya a pris le relais. En 2001, la marque a développé sa gamme de semoirs traînés de grande capacité baptisée Cirrus, pour répondre aux besoins des grandes exploitations.

250 000 semoirs vendus dans le monde

Heinz Dreyer a développé le semoir direct à coutres semeurs NT (No Till) en 1975 au Canada. Son successeur, le Primera, sème directement sur chaumes et sous couverts végétaux. Sans oublier les semoirs à dents Cayena et Condor, jusqu’à 15 m de largeur ! Une gamme large qui accuse déjà 250 000 matériels vendus à travers le monde.

Le semoir Cirrus 6003-2CC embarque deux trémies pour semer les mélanges variétaux par exemple. (©Amazone)