Etape du Tour en Champagne


Alexis Peulson le 16/10/2018 à 16:46

Chaque semaine, Alexis Peulson vous fait part d'un fait marquant ou d'une expérience en exploitation agricole qu'il a vécue lors de son Tour de l'Agriculture Française, dont le Crédit Mutuel est partenaire. Aujourd'hui, il nous présente un produit typiquement français qui rayonne à l'international : le Champagne.

(©Alexis Peulson)

Le champagne c’est quoi ? Grossièrement, ça se résume à une zone géographique (la Champagne), à trois cépages (Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Meunier) et à différentes règles de production. Les bulles, elles, naissent d’une seconde fermentation du vin qui a lieu en bouteille et qui ne sera donc pas dégazé (en tout cas pas avant l’ouverture de la bouteille…).

La filière du Champagne est très structurée. On retrouve d’un côté les producteurs de raisins, les viticulteurs, et de l’autre les maisons de champagne qui transforment les raisins en champagne et qui s’occupent de la commercialisation.

Entre ces deux acteurs principaux, il y a le CIVC (Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne) qui joue un rôle de pivot entre les acteurs du champagne.

Pour ne pas être dépendant des prix du marché, des quotas ont été mis en place. Par exemple, cette année, la production a été fixée à 10 800 kg de raisins /ha. C’est-à-dire que le viticulteur peut vendre 10 800 kg de raisins/ha/an sous l’appellation « Champagne ». Si la production est supérieure, elle peut alimenter une réserve (jusqu’à 8 000 kg/ha sur plusieurs années). Ainsi, si la récolte est mauvaise et que le quota n’est pas atteint, les viticulteurs peuvent piocher dans la réserve. Pour les maisons de Champagne c’est l’assurance d’avoir la quantité voulue et pour les viticulteurs, c’est la sureté de vendre une quantité constante. Le reste des raisins part en distillerie.

La constance des prix et l’assurance que provoque la réserve permettent au CIVC et aux différents acteurs d’investir et de consacrer du temps aux questions environnementales. Ainsi, Pierre NAVIAUX, chef de projet Environnement au CIVC, a pu constater une augmentation conséquente des pratiques agricoles positives ces dernières années.

Enfin, cette année est particulière puisque jamais la Champagne n’avait produit autant de raisins d’une aussi grande qualité. Certains n’hésitent pas à parler de la plus belle récolte de l’histoire de la Champagne. Une chose est sûre, tout le monde a rempli son quota et a pu redresser sa réserve à 100%.

YouTube : TAF – Le Tour de l’Agriculture Française
Facebook : facebook.com/TourAgriFrance/ 
Blog : https://touragrifrance.jimdofree.com/