Journée du droit des femmes

Agricultrices et éleveuses de Drôme/Ardèche s’interrogent sur leur place et rôle


TNC le 09/03/2020 à 10:54
Extrait de l'expo photos et des affiches conçues suite au travail du groupe de productrices des Civam de de l'Ardèche et de la Drôme. De beaux visuels mettant en avant l'importance des femmes en agriculture qui contrastent avec leurs citations montrant qu'elles doivent encore lutter pour trouver leur place. (©Civam Drôme et Ardèche)

Extrait de l'expo photos et des affiches conçues suite au travail du groupe de productrices des Civam de de l'Ardèche et de la Drôme. De beaux visuels mettant en avant l'importance des femmes en agriculture qui contrastent avec leurs citations montrant qu'elles doivent encore lutter pour trouver leur place. (©Civam Drôme et Ardèche)

Les Civam de la Drôme et de l'Ardèche mènent depuis plusieurs années un vaste projet de réflexion et de sensibilisation sur l'égalité hommes/femmes en agriculture et en élevage. Plusieurs productrices ont effectué une véritable « introspection sur leur parcours, leurs réalisations, leurs difficultés et leurs combats » pour s'épanouir dans leur métier, et recueilli les propos et ressentis de plus de quarante exploitantes de leurs départements. Le film documentaire "Je, tu, elles... femmes en agriculture" retrace cette aventure.

Comment appréhender le sujet de la place de la femme dans le monde agricole, qui reste parfois encore un peu tabou ? En laissant les agricultrices et les éleveuses exprimer leur vécu et leurs ressentis. Car qui mieux qu’elles peut décrire leur rôle dans un milieu longtemps très masculin et qui se féminise de plus en plus ? Qui mieux qu’elles peut raconter leur parcours, les obstacles rencontrés, leur lutte pour trouver leur place et leurs réussites ? Personne. C’est pourquoi les Civam de l’Ardèche et de la Drôme ont proposé une réflexion collective à leurs adhérentes sur l’égalité hommes/femmes en agriculture et en élevage.

Une « prise de recul le temps d’un hiver pour se poser certaines questions, pas toujours confortables et quelque fois bouleversantes », mais aussi une véritable « introspection », un « regard sur soi », d’une quinzaine de productrices qui « se questionnent, avancent et se rencontrent ». Pour compléter leur vision, elles sont également allées à la rencontre d’une quarantaine de leurs homologues aux quatre coins de leurs départements, de tout âge, d’origine agricole ou non, et avec différents statuts sociaux. L’objectif : privilégier une « approche humaine » de cette problématique et non seulement basée sur des « chiffres », qui ne prend pas seulement en compte « le statut » des agricultrices sur la ferme et les travaux qu’elles effectuent mais également « leurs parcours de vie et leur implication sur le territoire ».

(©Civam Drôme et Ardèche)

« Regards d’agricultrices sur leur métier et son évolution »

Ces entretiens ont permis de réaliser un travail d’enquête sur « le regard que porte la société sur les agricultrices et éleveuses, la façon dont elles perçoivent celui-ci, leur place, leur reconnaissance et leur épanouissement dans leur métier et son évolution, la répartition des tâches sur la ferme et à la maison, aujourd’hui comme par le passé, les inégalités antérieures et encore actuelles en matière d’accès à la profession et à la retraite ». Les diverses étapes de ce projet, notamment les échanges entre les participantes et avec les exploitantes interviewées, et les principaux enseignements qui en découlent, ont fait l’objet d’un documentaire :  « Je, tu, elles… femmes en agriculture ».

Découvrez le film documentaire  « Je, tu, elles… femmes en agriculture » sur Dailymotion en cliquant sur le curseur dans l’image ci-dessous :

Cathy, éleveuse de chèvres dans les montagnes ardéchoises, Monique, aujourd’hui retraitée, Claire qui s’est battue pour obtenir le statut d’exploitante agricole, Frédérique qui a repris seule une ferme avec deux jeunes enfants, Guillaine qui doute de pouvoir assumer entièrement un élevage…  y livrent leurs « regards » sur leur métier et leur place au sein de celui-ci.

Voir également : Financement participatif/vente directe : Apporter un « Petit coup d’pouce » aux agricultrices

Un enjeu pour la « durabilité des fermes »

Agronome de formation, la réalisatrice Aurélia Étienne a travaillé auparavant dans différentes associations d’agriculteurs et de ruraux, et a réalisé deux autres films, l’un sur la coopération et le développement agricoles et l’autre dressant le portrait d’un ancien paysan. Le documentaire  « Je, tu, elles… femmes en agriculture », disponible en DVD, peut être utilisé sur demande pour animer des débats sur les femmes en agriculture, tout comme le rapport « Regard dynamique sur l’agriculture au féminin » rédigé en parallèle. Des affiches et une expo photos sonore ont également été conçues pour servir de support de discussion.

Car la place des femmes en agriculture et en élevage est un véritable enjeu conditionnant la « durabilité des exploitations agricoles ». Les aspects sociaux, comme « le rôle et l’épanouissement » des agricultrices et agriculteurs qui y travaillent sont en effet tout aussi important que les paramètres économiques et environnementaux. La réussite d’un projet agricole dépend autant si ce n’est plus « de sa vivabilité et des rapports humains que de sa viabilité », les deux premiers critères étant l’une des principales causes de cessation d’activité dans le secteur agricole.