Crise du sucre

Saint-Louis sucre annonce 50 millions d’euros d’investissement


AFP le 25/06/2019 à 18:53

Le groupe Saint-Louis sucre, filiale française du sucrier allemand Südzucker, a annoncé mardi son intention d'investir 50 millions d'euros dans les deux sucreries de la société qui vont continuer à fonctionner dans l'Hexagone.

« Le groupe Südzucker a la volonté d’investir 50 millions d’euros à Étrépagny et Roye dans les prochaines années pour contribuer à renforcer davantage la performance de ces deux sucreries, notamment sur le plan énergétique », indique Saint-Louis sucre dans un communiqué.

Südzucker a annoncé ces derniers mois une restructuration de son outil industriel et la fin de la production de sucre dans ses deux sites de Cagny (Eure-et-Loir) et Eppeville (Somme), qui seront conservés comme sites de stockage. Il veut démontrer, par cette annonce, qu’il « entend demeurer un acteur industriel majeur en France », selon les termes du communiqué. Le groupe rappelle avoir investi dans ces deux sites « plus de 200 millions d’euros ces 10 dernières années ».

Le groupe, qui a jusqu’à présent fermé la porte au projet de reprise présenté par les betteraviers pour les deux sucreries de Cagny et Eppeville, a annoncé le 18 juin la conclusion d’un accord sur le plan social, qui prévoit 70 licenciements économiques à Cagny et 51 à Marseille où il a un site de conditionnement.

A lire aussi :
Crise du sucre – La fin des quotas betteraviers vire au « sentier de désillusions »
Saint-Louis Sucre – Accord avec les syndicats sur le plan social