Négoces de céréales US

Retour à la rentabilité pour Bunge au 2e trimestre en dépit de la pandémie


AFP le 30/07/2020 à 13:35

Le géant américain du négoce de céréales et matières premières agricoles Bunge a vu son bénéfice net plus que doubler au deuxième trimestre, un résultat jugé « remarquable » dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

L’entreprise a enregistré pour la période d’avril à juin un bénéfice net de 516 millions de dollars, contre 214 millions un an plus tôt et après une perte au premier trimestre, selon un communiqué publié mercredi. Sur les six premiers mois de l’année, le bénéfice net s’établit à 332 millions de dollars, en progression de 28,2% par rapport à la même période l’an dernier. Le chiffre d’affaires, en revanche, se replie d’environ 6,3 % au deuxième trimestre, à près de 9,5 milliards de dollars.

Lire aussi : Le blé remonte après deux séances de baisse

Hormis les engrais, toutes les activités du groupe (négoce, huiles comestibles…) sont en retrait. La division sucre et agrocarburants, considérée comme activité secondaire, accuse une baisse de chiffre d’affaires de près de 91 % à 26 millions de dollars. Bunge l’explique notamment par des changes défavorables avec le Brésil et la chute des prix de l’éthanol brésilien dans le sillage du pétrole. Pour son directeur général Greg Heckman, Bunge a connu un deuxième trimestre « remarquable, avec une solide performance de tous nos principaux métiers ». Il estime que ces résultats sont d’autant plus « solides » eu égard à la pandémie de Covid-19 qui bouleverse les échanges mondiaux.

Le groupe anticipe que son résultat par action sera meilleur qu’attendu cette année au vu de ces chiffres semestriels. Il souligne toutefois que la division des huiles comestibles devrait vraisemblablement continuer à « affronter des vents contraires » en raison du coronavirus. Il a revu ses attentes à la baisse concernant son activité sucre et agrocarburants au regard de la « volatilité des échanges mondiaux ».