Environnement

Préservation de la biodiversité : vers une PAC plus ambitieuse


Cogedis le 07/12/2020 à 10:24
(©Pixabay)

(©Pixabay)

Face au déclin de la biodiversité, la réforme de la PAC, attendue désormais pour 2023, affiche des ambitions plus élevées en matière d’environnement.

La PAC : un médiocre bilan sur le plan environnemental ?

La Cour des Comptes européenne a publié le 5 juin 2020 un rapport particulièrement négatif sur l’impact de la PAC sur la biodiversité :

  • Les aides de la PAC n’enrayent pas le déclin de la biodiversité,
  • Les mesures « vertes » ne sont ni assez attractives, ni suffisamment exigeantes.

Quelles sont les ambitions environnementales de la réforme de la PAC ?

  • Accentuation de la conditionnalité des aides qui devront intégrer les critères de l’aide verte,
  • Maintien des Mesures Agro-Environnementales (MAEC),
  • Introduction d’un système de « programmes écologiques » volontaires.

Note : pour les exploitants agricoles, les programmes écologiques volontaires seront l’un des seuls moyens de compenser la baisse annoncée des aides de la PAC.

Dans le cadre du Pacte vert, que propose la Commission européenne ?

D’ici 2030, la Commission européenne annonce la mise en place de mesures contraignantes pour :

  • Réduire les pesticides de 50%,
  • Réduire les engrais de 20%,
  • Réduire les antimicrobiens de 50%,
  • Favoriser le passage à 25% de la SAU européenne en agriculture biologique.

Cogedis, l’Expertise Comptable