Vins et spiritueux

Pernod Ricard s’associe à un géant du baijiu, l’alcool national chinois


AFP le 27/11/2019 à 16:20

Le groupe Pernod Ricard a annoncé mercredi engager une « coopération stratégique » avec le géant chinois des spiritueux Wuliangye, l'un des principaux producteurs de « baijiu », un alcool blanc emblème national en Chine et que le français contribuera à distribuer en Asie.

Pernod Ricard et Wuliangye entendent « développer de concert leurs réseaux régionaux de distribution à commencer par l’Asie du sud-est, avec une potentielle expansion ultérieure vers d’autres marchés en Asie et au-delà », selon les termes du protocole d’accord signé entre les deux groupes, précise-t-ils dans un communiqué commun.

Pernod Ricard, numéro 2 mondial des vins et spiritueux, pourra ainsi aider son partenaire à commercialiser à l’international sa production de « baijiu » (littéralement « alcool blanc » en mandarin).

Pouvant atteindre les 55 degrés d’alcool, cette liqueur transparente à base de céréales est l’alcool fort de loin le plus populaire en Chine, où il est omniprésent lors des banquets, fêtes familiales et réveillons du nouvel an lunaire.

Environ 10,8 milliards de litres de cette boisson ont été consommés l’an dernier dans le monde, essentiellement en Chine, selon une étude de l’International Wine and Spirit Research (IWSR), institut londonien spécialiste des vins et spiritueux, soit davantage que le whisky, la vodka, le gin ou le rhum réunis.

Aux côtés de son grand rival Kweichow Moutai, Wuliangye (dont le nom signifie « liqueur aux cinq céréales » ) est un mastodonte du secteur : il a enregistré au premier semestre 2019 un chiffre d’affaires de 27,2 milliards de yuans (3,5 milliards d’euros, + 27 % sur un an), pour un bénéfice net de 9,3 milliards de yuans (+ 31 %).

Coté à la Bourse de Shenzhen, Wuliangye affiche une capitalisation boursière d’environ 510 milliards de yuans (soit 66 milliards d’euros), contre quelque 44,2 milliards d’euros pour Pernod Ricard.

Mais son activité reste essentiellement cantonnée au marché chinois : « Le marché asiatique au-delà de la Chine constituera une étape extrêmement cruciale pour Wuliangye, à l’heure où il s’aventure sur les marchés internationaux », a commenté le président du géant chinois, Li Shuguang. Il pourra profiter du « réseau établi et de l’expérience de Pernod Ricard », a confirmé Philippe Guettat, PDG de Pernod Ricard Asie.

Pour Pernod Ricard, l’enjeu de ce partenariat sera également de se renforcer en Chine, marché crucial où il réalise 10 % de ses ventes. La Chine est le deuxième marché du groupe, à égalité avec l’Inde, après les États-Unis, selon Pernod Ricard.

Le groupe avait d’ailleurs annoncé en août depuis la Chine la construction d’une distillerie de single malt à Emeishan dans le Sichuan (centre).