Colza

Pékin bloque un 2e producteur canadien, Trudeau veut envoyer une délégation


AFP le 27/03/2019 à 09:16

Justin Trudeau a indiqué mardi envisager l'envoi en Chine d'une délégation de « haut niveau » pour dialoguer avec les autorités chinoises, qui viennent de bloquer les importations d'un deuxième producteur canadien de colza, faisant monter d'un cran les tensions déjà vives entre les deux pays.

Cette délégation viserait à discuter des efforts mis en place au Canada « en matière de surveillance, d’inspection et de science pour assurer la sécurité et la qualité » de son colza, a indiqué le Premier ministre canadien lors d’un point presse. La Chine a annoncé mardi l’interdiction des importations d’un deuxième producteur canadien de colza, moins d’un mois après le blocage des importations du plus grand producteur agricole canadien, Richardson. Les autorités chinoises ont décidé de révoquer la licence de l’entreprise Viterra Inc. et de suspendre l’importation de ses graines de colza en raison de nuisibles détectés dans celles-ci, peut-on lire dans un communiqué. La Chine « continuera à renforcer les quarantaines sur place et les tests en laboratoire et l’identification des graines de colza canadiennes importées », ont précisé les autorités.

La Chine est l’un des principaux marchés pour le colza canadien, le géant asiatique absorbant près de 40 % des exportations canadiennes. Les relations entre Ottawa et Pékin traversent une crise sans précédent depuis l’arrestation le 1er décembre à Vancouver d’une dirigeante du géant chinois Huawei, Meng Wanzhou, accusée par les États-Unis d’avoir contourné les sanctions américaines sur l’Iran. Depuis l’arrestation de Mme Meng, la Chine a arrêté deux Canadiens, dont un ancien diplomate qu’elle soupçonne d’espionnage, tandis qu’un tribunal chinois en a condamné à mort un troisième, mais Pékin assure que ces mesures sont sans lien avec l’affaire Huawei. Le Canada a exporté pour plus de cinq milliards de dollars canadiens de colza (3,3 milliards d’euros) en 2018, selon les chiffres des agriculteurs canadiens.