Chicago

Maïs et blé reculent avec les prévisions de pluies


AFP le 19/07/2019 à 09:17

Les cours du maïs et du blé ont fini en baisse jeudi à Chicago, entraînés par des prévisions de pluies sur le centre des États-Unis d'ici à la fin de la semaine. Le soja a également terminé en  léger recul

Les marchés ont réagi aux averses tombées mercredi dans la soirée et à celles attendues ce week-end dans plusieurs États du « Midwest », le grenier à grain des États-Unis. Les températures devraient cependant nettement grimper dans les prochains jours et frôler les 40 degrés dans la principale zone de production agricole du pays. Mais un rafraîchissement sur une grande partie du territoire américain est annoncé à partir de la fin de la semaine prochaine. « La température est l’un des éléments clefs pour les récoltes en période de pollinisation », a indiqué Rich Nelson de la maison de courtage Allendale. « Il faudra suivre avec attention si l’on tombe en-dessous des températures de saison à ce moment », a ajouté Rich Nelson.

Du côté du soja, l’annulation d’un contrat de livraison par la Chine, en pleine période de tension commerciale sino-américaine, n’a pas eu d’influence majeure sur les cours de la journée. « Les États-Unis ont déjà dépassé les objectifs hebdomadaires de vente fixés par le ministère de l’agriculture », a relevé Rich Nelson. « Même si la Chine annule un ou deux cargos, il y a encore suffisamment de sécurité pour l’instant », a poursuivi l’expert.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé jeudi à 4,2975 dollars contre 4,4150 dollars mercredi à la clôture. Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus actif, a fini à 4,9350 dollars contre 5,0550 dollars la veille. Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, s’est établi à 8,9900 dollars contre 9,0050 dollars à la précédente clôture.