Grippe aviaire

L’UE veut développer la vaccination des volailles


AFP le 24/05/2022 à 18:19

(©Pixabay)

Les ministres européens de l'agriculture ont approuvé mardi un développement de la vaccination des volailles afin d'endiguer la propagation de la grippe aviaire, après un épisode d'une ampleur inédite notamment en France, selon un communiqué du Conseil de l'UE.

Cette vaccination « pourrait compléter utilement » les mesures de prévention et de contrôle de l’épizootie, « la plus grave de l’histoire récente en Europe », et contribuer à réduire le risque de propagation, souligne le communiqué.

Ils appellent à l’élaboration par les États membres et la Commission européenne de stratégies de vaccination « axées sur les zones, les espèces et les pratiques agricoles à risque ».

La propagation transfrontalière de cette maladie animale entraîne « de graves conséquences socio-économiques » pour l’agriculture et une perturbation des échanges, rappellent les ministres.

En France notamment, des millions de volailles ont été abattues et la filière avicole estime être confrontée à « la plus grave crise sanitaire de son histoire ».

Les ministres souhaitent que la Commission étudie les possibilités d’un « mécanisme d’achats groupés ou de banque de vaccins » et encouragent les Etats membres à réaliser des essais de vaccination. Plusieurs expérimentations de vaccins sont prévues en Europe et celle sur les palmipèdes est en cours en France.

Ils appellent aussi à des efforts conjoints pour accroitre l’acceptabilité de la vaccination au niveau international. De nombreux pays (Arabie saoudite, Corée du Sud, Grande-Bretagne, États-Unis…) refusent de se fournir en volailles dans des pays pratiquant la vaccination, craignant qu’un animal vacciné importe le virus sur leur territoire.