Café

Louis Dreyfus se développe en Chine


AFP le 06/01/2020 à 15:07

Le groupe de négoce de matières premières agricoles Louis Dreyfus (LDC) va ouvrir à Xiamen en Chine une usine de torréfaction de café d'une capacité de 30 000 tonnes par an, via une co-entreprise avec la chaîne de cafés chinoise Luckin Coffee.

L’usine, qui devrait commencer à produire d’ici la mi-2021, devrait ensuite voir sa capacité augmenter à 40 000 tonnes par an dans une deuxième phase, a indiqué Louis Dreyfus dans un communiqué. Louis Dreyfus, groupe basé à Rotterdam aux Pays-Bas, et implanté dans quelque 12 pays producteurs de café du monde, travaille déjà avec Luckin Coffee pour développer en commun les activités jus de fruit.

« LDC est l’un des plus grands négociants du monde en graines de café vert, avec un portefeuille très diversifié aussi bien sur les produits que sur les zones d’implantation » a fait valoir Jinyi Guo, vice-président et cofondateur de Luckin Coffee.LDC, le seul non américain des quatre grands du commerce mondial des céréales et des oléagineux (avec ADM, Bunge et Cargill), s’est récemment recentré sur ses activités fondamentales (les céréales, le soja, le café et le coton), avec une stratégie de renforcement de sa présence « sur les marchés majeurs » comme la Chine, où il a acquis en 2018 le groupe de trituration de soja Sinarmas Natural Resources Foodstuff Technology.