Cargill

Les résultats annuels 2018-2019 affectés par l’environnement économique


AFP le 11/07/2019 à 17:20

Cargill, groupe américain de négoce et de transformation de matières premières agricoles, a annoncé jeudi que son bénéfice net était en nette régression tant sur le 4e trimestre que sur l'année 2018-2019, malgré une stabilité des ventes.

« Nous avons fait face, au cours de l’année, à un environnement économique global qui a affaibli le bénéfice net. Pourtant nous avons amélioré nos performances dans plusieurs domaines alimentaires et financiers, et avons significativement réduit les coûts dans l’entreprise entière », a indiqué dans un communiqué le PDG de Cargill Dave MacLennan. Pour le quatrième trimestre, clos en mai 2019, le groupe basé dans le Minnesota (États-Unis) a vu son bénéfice net plonger de 67 % à 235 millions de dollars. Le résultat opérationnel ajusté a pour sa part baissé de 41 % à 476 millions de dollars, tandis que le chiffre d’affaires baissait de seulement 1 % à 29,9 milliards de dollars.

Sur l’ensemble de l’exercice, Cargill a vu son bénéfice net reculer de 17 % à 2,56 milliards de dollars. Le résultat opérationnel ajusté est, lui, en baisse de 12 % à 2,82 milliards. Les ventes annuelles reculent de 1 % à 113,5 milliards de dollars. La branche « alimentation animale et protéine » reste la première contributrice aux résultats du groupe malgré un recul de la consommation de protéines animales (bœuf, poulet et œuf) en Amérique du Nord, et le recul des ventes d’alimentation pour les porcs en Chine, pays touché par une épizootie de fièvre porcine africaine, fatale aux animaux. Cargill prévoit toutefois une hausse de la demande en protéine animale en Asie et a investi 50 millions de dollars supplémentaires dans ses installations de production de poulet prêt à manger en Chine. Dans le domaine des céréales et oléagineux, le groupe a souffert « de l’impact négatif de la grande incertitude autour des relations d’affaires entre la Chine et les États-Unis », souligne également Cargill.