Euronext

Les cours du blé à l’équilibre, conditions de culture difficiles en France


AFP le 17/02/2020 à 14:51

Les prix du blé étaient à l'équilibre ou presque lundi à la mi-journée, alors que les céréaliers français connaissent des conditions de culture difficiles.

Selon le dernier baromètre CéréObs, de FranceAgriMer, l’ état des cultures est nettement dégradé par rapport à l’an dernier, avec 65 % de blés d’hiver dans un état bon à excellent, contre 85 % à la même période en 2019. « Les températures anormalement élevées pour la saison s’accompagnent d’une pluviométrie très abondante dans nombre de régions », rappelle le cabinet Agritel dans une note. Ces difficultés climatiques ont déjà conduit le ministère de l’agriculture à prévoir des surfaces de blé en net recul ces dernières semaines. Les orges d’hiver sont également en moins bonne posture que l’année dernier, avec 67 % de cultures dans un état « bon » à « très bon », contre 79 % l’an passé.

Peu avant 13h45 (12h45 GMT) sur Euronext, la tonne de blé progressait de 13 centimes sur l’échéance de mars, à 194,13 euros, et reculait de 25 centimes, sur l’échéance de mai, à 192,50 euros, pour quelque 12 500 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était inchangée sur l’échéance de mars à 168,25 euros, et progressait de 25 centimes sur l’échéance de juin à 172,50 euros, pour un peu plus de 300 lots échangés.

La Bourse de Chicago sera fermée ce jour pour cause de jour férié aux États-Unis.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.