Moisson 2020 catastrophique

Les céréaliers demandent la mise en place d’un plan d’urgence


TNC le 28/08/2020 à 16:02

Alors que la moisson 2020 s’est révélée comme l’une des pires récoltes de la décennie, l’AGPB a demandé au ministre de l’agriculture la mise en place d’un plan d’urgence pour aider les céréaliers.

La mauvaise moisson de l’été 2020 était au cœur du rendez-vous entre l’Association générale des producteurs de blé (AGPB) et le ministre de l’agriculture, Julien Denormandie, le 27 août. « La situation est grave, le ministre en est parfaitement conscient et reste mobilisé. Nous avons abordé en détail les différentes mesures d’accompagnement et d’aides pouvant être mobilisées, j’attends maintenant que des décisions rapides soient prises », a ainsi déclaré Éric Thirouin, président de l’AGPB, à l’issue de la rencontre.

Lire également : Faible récolte de blé tendre : baisse de revenus et année difficile à venir pour les producteurs français

L’AGPB demande en effet un plan d’urgence, qui comprendrait différentes mesures, notamment la création de cellules de crise dans les départements, le déblocage du fonds d’allègement des charges, l’exonération de la taxe sur le foncier non-bâti, la prise en charge des cotisations sociales, la majoration de l’avance des aides de la Pac et des mesures pour garantir la mobilisation des banques au côté des céréaliers pour le financement de la prochaine campagne.

Lire aussi : Moisson d’été : la récolte « la plus faible de l’histoire », pour le groupe Arterris