Euronext

Les céréales en repli après un rapport américain


AFP le 01/04/2019 à 14:08

Les cours du blé et du maïs reculaient lundi sur le marché européen, en réaction au rapport du ministère américain de l'agriculture vendredi, qui prévoit des intentions de semis de maïs supérieures aux attentes du marché.

En milieu de journée (13h00, soit 11h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé perdait 75 centimes d’euro sur l’échéance de mai à 185 euros, et 1 euro sur l’échéance septembre, à 176,25 euros la tonne, pour 3 183 lots échangés. À la même heure, le maïs abandonnait 50 centimes d’euro, à 167,50 euros la tonne pour l’échéance de juin, et 75 centimes sur l’échéance d’août, à 172,25 euros la tonne, pour à peine plus de 300 lots échangés.

Selon le rapport du ministère américain de l’agriculture (USDA), il devrait y avoir cette saison beaucoup plus de surfaces de maïs aux États-Unis que prévu, à 37,58 millions d’hectares, alors que les analystes attendaient 36,99 millions ha, contre 36,10 M ha en 2017-18. En blé, le rapport fixe les surfaces américaines à 18,53 millions d’hectares contre 19 millions attendues et 19,04 millions l’année précédente.

Néanmoins, le chef enquêteur du service national des statistiques du ministère de l’agriculture américain (NASS) a admis que les choses n’étaient pas simples cette année, les réponses sur les estimations de surface ayant été reçues avant les inondations récentes de plus de 400 000 hectares de terres cultivables dans le Middle West, souligne Intercourtage dans une note.

Lundi, les opérateurs suivaient par ailleurs un appel d’offres de l’Algérie sur du blé meunier pour chargement le 15/30 mai, dont le résultat devrait être connu mercredi. L’Indonésie a acheté 55 000 tonnes de blé meunier à 11,5 % de protéine à l’Argentine. Et l’Irak a acheté 150 000 tonnes de blé dur américain.