Chicago

Le soja recule, surveillant le commerce sino-américain et les cultures


AFP le 28/03/2019 à 10:05

Le cours du soja coté à Chicago a nettement baissé mercredi, attendant une nouvelle rencontre entre négociateurs chinois et américains et la publication d'un rapport sur les prévisions de surfaces cultivées aux États-Unis, pendant que le maïs reculait également et que le blé se stabilisait.

« Les marchés attendent des nouvelles positives des négociations sur le front commercial », ont commenté les analystes de CHS Hedging. La reprise des pourparlers entre hauts représentants de Pékin et Washington en Chine est attendue jeudi, dans la continuité d’une série de rencontres depuis le début de l’année. L’objectif est de parvenir à un accord commercial dans les prochaines semaines entre les deux premières économies au monde qui s’imposent mutuellement, depuis la mi-2018, de lourds tarifs douaniers punitifs.

Également dans l’esprit des courtiers, la publication très attendue vendredi d’un rapport sur les prévisions de semis aux États-Unis. Les surfaces consacrées aux cultures de soja pourraient s’afficher « en léger recul », a affirmé Greg McBride de la maison de courtage Allendale, les analystes anticipant 86,2 millions d’acres consacrés aux cultures de l’oléagineux sur le territoire cette année. Allendale précise par ailleurs que, ces prévisions étant basées sur des enquêtes menées début mars, il est possible qu’elles ne prennent pas en compte les inondations qui ont touché le Midwest américain depuis et qui ont affecté les sols.

Le maïs a également reculé mercredi, affecté par la baisse du cours du soja, ont affirmé les analystes de CHS Hedging. Les anticipations du marché quant au rapport de l’USDA sur les prévisions de surfaces cultivées portent sur 91,3 millions d’acres de maïs. Le blé a très légèrement progressé, poursuivant sa lente remontée après une lourde dégringolade survenue entre la mi-février et la mi-mars. « Nous avons vu la demande mondiale se reprendre dernièrement mais les stocks de blé demeurent très abondants », ont affirmé les analystes de CHS Hedging.

Le boisseau de soja (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus échangé, a fini mercredi à 8,8750 dollars, contre 9,0075 dollars à la clôture mardi. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus actif, a fini à 3,7375 dollars, contre 3,7725 dollars mardi. Le boisseau de blé pour mai a terminé mercredi à 4,6950 dollars, contre 4,6925 dollars mardi à la clôture.