Chicago

Le soja recule avec la réplique commerciale chinoise


AFP le 14/05/2019 à 09:35

Le cours du soja a baissé lundi à Chicago alors que Pékin a répliqué aux attaques américaines répétées par un durcissement de ses droits de douane sur 60 milliards de dollars de produits américains, le blé et le maïs avançant pour leur part.

« Les tarifs douaniers sont au centre de tout », a commenté lundi Steve Georgy, de la maison de courtage Allendale. La Chine a répliqué lundi aux attaques verbales et financières américaines en annonçant le durcissement à partir du 1er juin de certains tarifs douaniers. Ceux-ci seront relevés à 10 %, 20 %, voire jusqu’à 25 % sur un ensemble de marchandises américaines déjà taxées, a annoncé le Bureau de la Commission tarifaire du gouvernement.

Pékin pourrait également cesser d’acheter des produits agricoles et réduire ses commandes d’avions Boeing, a indiqué sur Twitter Hu Xijin, l’influent rédacteur en chef du quotidien Global Times, réputé proche du pouvoir. « Quel est le risque que ces menaces entrent à exécution ? À vrai dire, nous ne le savons pas vraiment. Mais une chose est sûre, cette situation explique la baisse », a affirmé Steve Georgy, s’exprimant spécifiquement au sujet des produits agricoles.

Alors que Pékin est traditionnellement le plus gros client américain sur l’industrie du soja, la Chine a diminué de 74,3 % l’an dernier ses achats d’oléagineux américain, selon des statistiques officielles.

Épargné par la nouvelle flambée des tensions commerciales, le blé a, pour sa part, rebondi lundi, après avoir abandonné 20 % lors des trois derniers mois et s’être affiché en baisse lors des cinq dernières semaines. Le cours avait encore perdu 3 % sur la séance de vendredi après la publication d’un rapport américain montrant une forte hausse des stocks mondiaux pour la prochaine campagne de commercialisation, avec une production qui pourrait être record.

Le cours du maïs a suivi le mouvement du blé, dans l’attente de la publication, lundi après les échanges, d’un rapport sur l’avancée des semis aux Etats-Unis. Ce rapport du ministère de l’agriculture est très attendu puisqu’il montre depuis plusieurs semaines un retard dans l’avancée des semis de maïs américains en raison de conditions météorologiques très défavorables aux agriculteurs.

Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus actif, a terminé lundi à 8,0250 dollars, contre 8,0925 dollars vendredi à la clôture. Le boisseau de blé (environ 25 kg) pour juillet, le plus échangé, a fini à 4,3700 dollars lundi, contre 4,2475 dollars en fin de semaine dernière. Le boisseau de maïs pour livraison en juillet, également le contrat le plus actif, a clôturé à 3,5650 dollars, contre 3,5175 dollars vendredi.