Chicago

Le maïs profite des ventes américaines


AFP le 22/03/2019 à 09:45

Le cours du maïs a progressé jeudi à Chicago grâce à des ventes américaines plutôt favorables, le soja et le blé montant également mais dans une moindre proportion.

Les États-Unis ont vendu 855 900 tonnes de maïs à l’étranger lors de la semaine achevée le 14 mars et pour la saison en cours, selon un rapport hebdomadaire du ministère américain de l’agriculture (USDA) publié jeudi. Ce nombre se situe dans la fourchette haute des prévisions des analystes, qui anticipaient des ventes entre 600 000 et 1 million de tonnes. « Des rumeurs d’achats de maïs par la Chine, des mouvements techniques et la météo américaine soutiennent également le cours », ont signalé les analystes de CHS Hedging.

En pleine guerre commerciale Pékin-Washington, les courtiers citent depuis plusieurs jours les potentielles intentions chinoises d’achat de maïs américain, sans que ces rumeurs ne se soient pour le moment matérialisées dans les faits. Après un plongeon de quasiment 7 % entre la mi-février et le 11 mars, le cours a quasiment regagné lors des dix derniers jours tout ce qu’il avait perdu.

Le cours du soja a pour sa part légèrement progressé malgré des ventes bien inférieures aux attentes, à 399 500 tonnes contre des anticipations entre 600 000 et 1,6 million de tonnes. « Cela n’a apporté aucune aide aux cours », ont affirmé les analystes de CHS Hedging, précisant que le marché attend plutôt un accord entre Pékin et Washington sur le front commercial. À ce sujet, les négociateurs américains se rendront une nouvelle fois en Chine les 28 et 29 mars pour tenter de parvenir à une position commune, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce.

Le blé a clôturé près de l’équilibre. Les ventes américaines se sont affichées à 298 600 tonnes lors de la semaine achevée le 14 mars, au milieu d’une fourchette de prévisions de 200 000 à 450 000 tonnes. « Les courtiers gardent un œil sur les inondations à l’ouest du Midwest bien que les zones touchées ne sont pas de très gros lieux de la production de blé d’hiver », a affirmé Jack Scovile, de Price Futures Group. Les analystes évoquaient par ailleurs avec de plus en plus d’insistance la perspective du rapport américain sur les intentions de semis en fin de semaine prochaine, le 29 mars.

Le boisseau de blé pour mai a clôturé jeudi à 4,6650 dollars, contre 4,6475 dollars mercredi. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus actif, a fini à 3,7625 dollars, contre 3,7150 dollars la veille. Le boisseau de soja (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus échangé, a clôturé à 9,1050 dollars, contre 9,0600 dollars à la clôture mercredi.