Chicago

Le maïs poursuit sa progression avec les retards dans les récoltes


AFP le 31/10/2019 à 09:22

Les prix du maïs coté ont enregistré une deuxième séance consécutive de hausse mercredi, toujours portés par un temps capricieux qui retarde les récoltes de la céréale aux États-Unis. Le soja et le blé se sont repliés.

« Il y a beaucoup de pluies et de la neige qui tombent sur les régions productrices de maïs. Les prévisions indiquent que le temps va rester difficile dans les prochains jours. Cela pourrait conduire à des pertes et affecter la qualité du maïs récolté », indique Bill Nelson de Doane Advisory Services. Le soja, qui évoluait également en hausse en début de séance, a perdu du terrain peu après la confirmation par le président chilien que son pays renonçait à organiser le sommet du forum de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec) en novembre, en raison du mouvement d’un mouvement de contestation. Selon Bill Nelson, ce rendez-vous était l’occasion pour le président américain Donald Trump et son homologue Xi Jinping de se rencontrer et, potentiellement, de signer un accord commercial de phase 1. Donald Trump avait laissé entendre lundi que la signature d’un tel accord aurait pu intervenir avant le sommet de l’Apec. Le bras de fer commercial que se livrent depuis un an et demi les deux premières économies mondiales a conduit à un net ralentissement des importations chinoises de soja américain, pesant sur le cours de l’oléagineux. Le blé a reculé dans un marché qui reste confronté à une demande en berne, face à d’autres pays producteurs, qui proposent la céréale à des coûts inférieurs. « La baisse des cultures dans les pays de l’hémisphère sud pourrait laisser penser que la demande pour le blé américain augmenterait, mais celle-ci ne s’est pas encore matérialisée », note Jack Scoville de Price Futures Group.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé mercredi à 3,9075 dollars, contre 3,8625 dollars lundi (+ 1,17 %). Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 5,0925 dollars, contre 5,1150 dollars à la précédente clôture (- 0,44 %). Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 9,3050 dollars, contre 9,3350 dollars la veille (- 0,32 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.