Chicago Hebdo

Le maïs plonge avec la hausse des stocks et des surfaces cultivées


AFP le 30/03/2019 à 18:48

Le cours du maïs a plongé vendredi ainsi que sur la semaine, particulièrement touché par des rapports montrant des stocks et prévisions de surfaces cultivées supérieurs aux attentes aux États-Unis. Le blé et le soja baissant également depuis lundi.

Alors qu’il se dirigeait vers une semaine en baisse relativement légère, le cours du maïs a brusquement plongé vendredi après la publication de deux rapports du ministère américain de l’agriculture (USDA).

D’abord, les stocks américains ont été supérieurs aux prévisions des analystes selon un premier rapport. Puis, les prévisions de surfaces consacrées aux cultures de maïs américain ont montré des chiffres là encore au-dessus des estimations. Ces deux rapports ont fait plonger le cours de plus de 4,56 % vendredi, une chute plutôt rare sur les marchés agricoles.

Le blé a également reculé vendredi après que l’USDA a dévoilé des stocks supérieurs de l’ordre de 36 millions de boisseaux aux anticipations des analystes. Les stocks de soja ont quant à eux été juste au-dessus des prévisions, sans impact sur le cours. « Les principales préoccupations sur le front de la demande concernent les chiffres sur le maïs », a résumé Rich Nelson de la maison de courtage Allendale.

Pour ce qui est des prévisions de surfaces consacrées aux cultures de blé et de soja, l’oléagineux s’est affiché un peu en-dessous des attentes, tout comme le blé. Ces données sont venues mettre un point d’orgue à une semaine plutôt poussive sur les marchés agricoles, entre la hausse du dollar qui a affaibli la compétitivité américaine et les incertitudes économiques encourageant les investisseurs à délaisser les marchés.

La reprise des discussions commerciales entre négociateurs américains et chinois à Pékin a également été surveillée, bien qu’un accord semble encore échapper aux acteurs de ce feuilleton. Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a déjà tweeté vendredi un message faisant état de « discussions constructives » et l’un des principaux conseillers économiques de Donald Trump a estimé que les discussions avaient fait « beaucoup de progrès ».

Le boisseau de blé pour mai a terminé vendredi à 4,5775 dollars, contre 4,6600 dollars vendredi dernier (- 1,77 %). Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus actif, a clôturé à 3,5650 dollars, contre 3,7825 dollars vendredi dernier (- 5,75 %). Le boisseau de soja (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus échangé, a fini à 8,8425 dollars, contre 9,0375 dollars à la clôture vendredi dernier (- 2,16 %).