Chicago

Le maïs et le soja en légère hausse, le blé en baisse


AFP le 09/07/2019 à 09:22

Les cours du maïs et du soja ont terminé en petite hausse lundi à Chicago tandis que ceux du blé ont reculé, les acteurs du marché se plaçant en retrait en attendant de nouveaux rapports et en surveillant la météo.

Les courtiers tentent notamment de deviner comment les autorités vont intégrer dans le rapport mensuel sur l’offre et la demande de produits agricoles dans le monde (Wasde), attendu jeudi, l’impact des abondantes précipitations aux États-Unis qui ont lourdement freiné les semis au printemps. Ils avaient été surpris fin juin quand le ministère de l’agriculture américain avait donné des chiffres bien plus élevés que prévu sur les surfaces US dédiée au maïs.

« Dans la mesure où une grande partie des plants, de soja en particulier, sont bien moins développés que ce qu’ils devraient à cette période de l’année en raison des retards dans les semis de printemps, ils sont très sensibles à toute météo extrême », relève Michael Zuzolo, de Global Commodity Analytics. « Certains craignent particulièrement les conditions chaudes et sèches qui s’annoncent pour la semaine à venir », ajoute-t-il.

Dans l’attente d’un rapport sur la qualité des récoltes

Outre le rapport Wasde attendu jeudi, l’USDA dévoilera lundi prochain après la clôture un rapport hebdomadaire sur la qualité des récoltes ainsi que sur l’avancée des semis de soja et des moissons de blé d’hiver. Il reste toutefois étonnant selon M. Zuzolo que les cours du soja montent « alors même que l’attaché en charge de l’agriculture à l’ambassade des États-Unis à Pékin a abaissé ses prévisions sur les importations de soja par la Chine en raison de l’impact de la peste porcine africaine sur les élevages de porcs ».

Le boisseau de maïs (environ 2 kg) pour livraison en septembre, le plus échangé, a terminé lundi à 4,3950 dollars contre 4,3875 dollars vendredi à la clôture. Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus actif, a fini à 5,1100 dollars contre 5,1500 dollars vendredi. Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, s’est établi à 8,9775 dollars contre 8,9450 dollars à la précédente clôture.