Chicago hebdo

Le maïs et le blé rebondissent après des ventes à l’étranger solides


AFP le 30/11/2019 à 13:00
Les ventes américaines à l'étranger sont en hausse en blé, maïs et soja. (©Pixabay)

Les ventes américaines à l'étranger sont en hausse en blé, maïs et soja. (©Pixabay)

Les prix du maïs et du blé cotés à Chicago ont terminé la semaine en hausse vendredi après deux séances de repli, dopés par des ventes à l'étranger en hausse. Le cours du soja a un peu reculé. Au lendemain d'un jour férié où les marchés sont restés fermés aux États-Unis, en raison de la fête de Thanksgiving, les volumes sont restés limités sur le marché agricole, celui-ci fermant plus tôt que d'ordinaire.

Selon les chiffres du ministère américain de l’agriculture (USDA) publiés vendredi, les États-Unis ont vendu 612 700 t de blé la semaine dernière, soit 40 % de plus que la semaine précédente et mieux que les prévisions des analystes.

Les ventes de maïs, à 806 800 tonnes, se sont également affichées en hausse (+ 2 %).« Les chiffres du maïs sont plus que corrects et correspondent à ce qu’il faut pour satisfaire les attentes de l’USDA. Ceux du blé sont un peu supérieurs à nos besoins », indique Brian Hoops de Midwest Market Solutions.

À lire aussi : « Gérer mes ventes, une nouvelle façon d’être acteur de mon métier »

Les ventes de soja ont aussi progressé (1,664 Mt, + 14 %), mais l’oléagineux a de nouveau été lesté par les incertitudes commerciales sino-américaines.

Le président américain Donald Trump a promulgué mercredi une loi soutenant les manifestations pro-démocratie à Hong Kong. Ce texte a suscité la colère de la Chine, qui a menacé les États-Unis de représailles sans en préciser la nature.

Le bras de fer commercial entre les deux premières puissances mondiales depuis un an et demi pèse sur les exportations américaines de soja vers Pékin, et donc sur son prix.

Découvrez également : Le blé roumain, un concurrent menaçant pour la filière française ?

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le plus échangé, a terminé vendredi à 3,8125 $, contre 3,7325 $ mercredi (+ 2,14 %).

Le boisseau de blé pour livraison en mars, le plus actif, a fini à 5,4175 $, contre 5,2675 $ à la précédente clôture (+ 2,85 %). C’est son niveau le plus élevé depuis juin.

Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 8,8200 $, contre 8,8425 $ mercredi (- 0,60 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.