Pauvreté

Le Fida (Onu) promet 3,8 milliards USD pour les populations rurales


AFP le 19/02/2021 à 10:12

Le Fida, agence de l'Onu spécialiste de l'aide aux petits agriculteurs des pays en développement, s'est engagé jeudi à investir 3,8 milliards de dollars sur trois ans pour venir en aide aux populations rurales pauvres du monde notamment affectées par la crise sanitaire.

Il s’agit d’un « objectif de financement record », s’est réjouie l’institution internationale dans un communiqué. Cet objectif a été approuvé par 177 pays, lors d’un conseil des gouverneurs qui se tient chaque année. Cette enveloppe, qui s’inscrit dans le cadre d’un programme de prêts et de dons, touchera environ 140 millions de personnes dans les régions les plus fragiles et les plus reculées du monde sur une période de trois ans (2022-2024). Lors du précédent programme (2019-2021), le financement était de 3,4 milliards de dollars. Cet argent devrait notamment permettre à ces populations de faire face « aux retombées socio-économiques dévastatrices de la Covid-19 et des changements climatiques », explique le communiqué.

Pour trouver les financements, l’institution compte notamment sur la contribution de ses États membres. Près de 80 pays ont déjà dévoilé le montant de leur contribution, pour un total de 1,1 milliard de dollars, dont la France (106 millions), les États-Unis (129 millions) ou encore l’Italie (96 millions). D’autres annonces sont attendues au cours de l’année. « Les populations rurales représentent environ la moitié de la population mondiale et la plupart d’entre elles contribuent (…) à l’alimentation qui arrive dans nos assiettes. Cependant, elles sont vulnérables aux chocs car elles n’ont pas ou très peu de filets de sécurité », a regretté lors d’une conférence de presse Gilbert F. Houngbo, réélu mercredi à la tête de l’institution pour un mandat de quatre ans. « L’heure est venue de repenser comment nous faisons pousser, comment nous transformons, comment nous consommons la nourriture et le faire de façon plus équitable », a-t-il insisté.