Premier trimestre 2020-21

Le fabricant de bouchons Oeneo a trinqué pendant le confinement


AFP le 12/06/2020 à 10:05

Le fabricant français de bouchons et tonneaux Oeneo prévoit une baisse « à deux chiffres » de son chiffre d'affaires au premier trimestre de son exercice 2020-21 entamé le 1er avril, en plein confinement, ainsi qu'un recul non chiffré sur l'ensemble de l'exercice.

Le groupe, qui a annoncé jeudi soir une hausse de 12 % de son bénéfice net sur l’exercice annuel 2019-20, est parvenu à maintenir « la continuité de ses opérations sur la quasi-totalité de ses sites industriels » pendant le confinement. Mais il craint pour la suite un « fort attentisme des clients » lié à leur « manque de visibilité » et à la « baisse de consommation induite par les fermeture des bars et restaurants », notamment « en Europe et aux États-Unis ». Oeneo compte néanmoins sur un « rattrapage » dans les mois à venir, qui dépend de trois facteurs : l’évolution de la pandémie dans le monde entier, le volume et la qualité des vendanges de l’année en Europe et aux États-Unis, et la vigueur de la consommation.

Lors de l’exercice précédent, clos le 31 mars, il a enregistré une progression de 7,8 % de son chiffre d’affaires à 290,3 millions d’euros, tirée par les activités de bouchage, et le succès de ses bouchons Diam, alors que la performance d’exploitation des activités d’élevage (tonneaux) a été atténuée par la hausse du bois de hêtre.

Son bénéfice net consolidé annuel a progressé à 28,3 millions d’euros contre 25,3 millions un an auparavant. Ce qu’il qualifie d’exercice « particulièrement solide », alliant « croissance et performance opérationnelle », avec un développement des parts de marché sur ses principaux marchés.

La bénéfice d’exploitation courant (ROC) ressort à 44,3 millions d’euros (+ 7,4 %), soit une marge d’exploitation courante de 15,3 %, stable par rapport à l’exercice précédent. En fin d’exercice, juste avant la crise sanitaire, le groupe a refinancé l’essentiel de sa dette en contractant un crédit syndiqué sur des maturités longues à taux négociés, lui permettant d’afficher un endettement net en recul de 9,8% sur l’année.

Le groupe a confirmé que le conseil d’administration proposera de ne pas verser de dividendes cette année lors de son assemblée générale qui aura lieu en septembre à Bordeaux. Oeneo est connu pour ses bouchons en liège technologique de gamme Diam ou Pietec et ses marques de tonnellerie Seguin Moreau, Boisé, Millet, Fine Northern Oak et Galileo.