Euronext

Le cours du colza soutenu par les mauvaises récoltes françaises


AFP le 09/08/2019 à 15:50

Les prix du colza étaient fermes vendredi sur le marché à terme européen Euronext, toujours soutenus par les chiffres de la mauvaise récolte en France, publiés en début de semaine.

La production française de colza devrait baisser de 26 à 32 % cette année par rapport à la moyenne quinquennale, avait indiqué l’institut technique de la filière des huiles Terres Inovia, en raison de la sécheresse et des attaques de ravageurs.

Avec une récolte estimée à 3,5 millions de tonnes contre 5 millions en 2018, le ministère de l’agriculture est encore plus pessimiste, ayant publié dans la semaine une estimation de baisse de 33,1 % de la récolte de colza par rapport à la moyenne quinquennale, selon Agreste, le service statistique du ministère.

Lire aussi : Un recul de la production de colza de 26 à 32 % en 2019

Le colza a été chahuté en début de semaine par les tensions commerciales internationales entre les Etats-Unis et la Chine, mais s’est ressaisi en fin de semaine en raison de la mauvaise récolte française, a indiqué à l’AFP une source du marché.

Vers 15 h (13 h GMT), la tonne de colza gagnait ainsi 50 centimes d’euro à 376,25 euros la tonne sur l’échéance de novembre, et 25 centimes sur l’échéance de février à 376,75 euros, pour 2 567 lots échangés. Le marché physique est dominé par une forte hausse des huiles de soja. Les tourteaux de soja et de colza sont en hausse modérée, et ceux de tournesol restent stables par rapport à jeudi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.